© V-Images.com

Benoît Tréluyer, Audi R18 e-tron quattro n°1, vainqueur : « On est heureux. Nous sommes arrivés mieux préparés que l’année dernière. Le fait d’avoir déjà gagné nous avait mis en confiance. On s’entendait tous très bien : Leena (Gade, l’ingénieur en chef de la voiture) et son assistant, et surtout Marcel (Fässler) et André (Lotterer). On est vraiment une équipe soudée. Le fait d’être sur une voiture hybride nous a motivé encore plus. Etre les premiers à gagner Le Mans avec une voiture hybride c’est juste fantastique. Nous écrivons une page de l’histoire et j’en suis assez fier. »

André Lotterer, Audi R18 e-tron quattro n°1, vainqueur : « C’était une vraie course. On s’est vraiment battu à fond avec l’Audi numéro 2… C’était comme l’année dernière en fait. A la fin, Allan (McNish) a été un peu malchanceux. Sans cela, on se serait battu jusqu’à l’arrivée. C’est vraiment sport de la part d’Audi que de nous laisser nous battre ainsi. »

Marcel Fässler, Audi R18 e-tron quattro n°1, vainqueur : « Ce matin je suis arrivé à Mulsanne et je n’ai pas vu la Corvette qui était en tête-à-queue, alors j’ai essayé de l’éviter en passant dans le bac à graviers. Malheureusement, j’ai perdu un peu le contrôle et l’aileron a touché le rail. On a perdu pas mal de temps aux stands. »

Docteur Wolfgang Ullrich, Audi R18 e-tron quattro n°1, vainqueur : « Un grand merci à l’équipe qui a beaucoup travaillé. Nous avons eu beaucoup de soucis, pas seulement techniques… Il y a eu des contacts avec d’autres concurrents et nous avions du mal à faire fonctionner les pneus dans leurs fenêtres d’utilisation. Audi est le premier constructeur à gagner avec un moteur diesel-hybride et ce n’est pas un hasard. Venir au Mans et faire 1er et 2ème avec une nouvelle technologie est quelque chose de très spécial. L’année dernière, nous étions venus avec trois voitures et il n’en restait qu’une avant même la mi-course. Alors pour moi il était clair que nous ne pouvions étrenner une nouvelle technologie avec deux voitures seulement. L’équipe Toyota a démontré qu’il est possible de faire un très bon travail en peu de temps. Ils se sont battus avec nous sans avoir disputé une seule course avant. Un grand bravo pour eux… L’année prochaine, nous devrons travailler encore plus pour rester compétitifs. Nous viendrons au Mans l’année prochaine pour continuer cette histoire. Nous sommes très impliqués aux côtés de l’ACO pour le nouveau règlement 2014. »

Communiqué de Lemans.org

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.