/ DTM / Jens Marquardt ne cache pas sa joie
recrute © BMW AG © BMW AG

Jens Marquardt ne cache pas sa joie

Nathan Paternotte le 28 avr 12 - 19:51 dans DTM, Endurance, Sprint

© BMW AG

Sans conteste, BMW-Motorsport a signé un magnifique retour en DTM ce samedi après-midi à l’occasion des qualifications de la première manche de la saison, à Hockenheim. Personne n’était en mesure de situer le constructeur bavarois par rapport à la concurrence, mais rares étaient les personnes qui croyaient en un exploit dès 2012. A l’issue de ces qualifications, rien ne sert de jubiler, mais force est de constater que BMW ne sera vraisemblablement qu’un simple figurant.

En plaçant la voiture de Dirk Werner dans le dernier carré (l’Allemand s’élancera depuis la troisième position sur la grille), BMW a dévoilé un réel potentiel, d’autant plus que trois autres M3 se sont invitées dans le top 10. « La surprise est grande, mais la joie est immense. Voir que le travail acharné de cet hiver et que la voiture est conforme à nos attentes, c’est quelque chose » , déclare Jens Marquardt, à la tête de BMW-Motorsport. « Cependant, ce n’était quela séance qualificative et demain il y aura une course de près de 40 tours au programme. Nous avons certainement besoin de travailler encore un peu plus » , explique encore l’Allemand, qui estime que la voiture pourrait gagner en performance sur les longs run.

« Le départ arrêté est quelque chose de nouveau pour nous » , précise encore Marquardt, faisant référence à l’expérience de BMW en WTCC ou en Endurance. « Nous n’avons pas l’habitude et ce sera un défi. Mais je pense que Dirk est assez fort pour y faire face. Par contre, nous n’avons pas l’expérience nécessaire en conditions de course » , prévient encore le remplaçant de Mario Theissen, qui préfère ne pas crier victoire trop tôt.

Et lorsqu’on lui demande un pronostique, Marquardt préfère s’abstenir : « Je ne suis pas diseur de bonne aventure, juste un homme à la tête d’un département motorsport » , prévient-il. Mais BMW-Motorsport, avec quatre voitures dans le top 10, peut d’ors et déjà se mettre à espérer. Peut-être qu’une victoire reste improbable, mais un podium ne serait-il pas la meilleure des manière de fêter ce digne retour en championnat de tourisme allemand, 20 ans après ? Réponse demain peu après 15h !

DTMLive

Nathan Paternotte

0 AJOUTER UN COMMENTAIRE