/ Endurance / Le Marc VDS Racing Team se prépare pour les 24 heures du Nürburgring
recrute © VIMAGES/Fabre © VIMAGES/Fabre

Le Marc VDS Racing Team se prépare pour les 24 heures du Nürburgring

Nathan Paternotte le 25 mar 12 - 14:28 dans Endurance

© VIMAGES/Fabre

Le Marc VDS Racing Team va participer pour la première fois aux 24 heures du Nürburgring.

L’écurie belge engagera une BMW Z4 GT3 avec Bas Leinders, Maxime Martin et Markus Palttala.

A l’occasion des 24 heures du Nürburgring les 19 et 20 mai prochain, le circuit de Grand Prix sera couplé à la Nordschleife pour une distance de 25,3 KM. Plus de 200 voitures prendront le départ. Autant dire que la course sera très serrée. Une bonne préparation pour l’écurie et ses pilotes en vue du double tour d’horloge spadois en juillet.

Voici les déclarations des trois pilotes et du directeur technique:

Markus Palttala:
« Je connais bien le circuit, mais aujourd’hui, c’est la première fois que je l’ai parcouru au volant d’une GT dotée de plus de 250CV. En certains endroits, je me suis retrouvé près de 100 km/h plus vite que lorsque je m’y étais retrouvé pour la dernière fois, ce qui change tout de même un peu la donne !  Je me suis à nouveau senti dans la peau d’un rookie lors de mon premier relais. Mais je me suis également senti tout de suite à l’aise, et j’ai vraiment apprécié les huit ou neuf tours parcourus sur cette piste qui demande cependant d’y parcourir de nombreux kilomètres pour l’appréhender au mieux. Nous sommes venus ici pour apprendre, et je pense que cet apprentissage va encore évoluer à l’occasion des deux premières courses ainsi que pendant les 24 Heures; j’en suis sûr même ! « 

Maxime Martin:
« La Nordschleife est un circuit vraiment amusant. On a fait des tours sur le simulateur et sur une voiture avant de débarquer ici avec la BMW Z4 GT3 aujourd’hui. Cela nous a permis de savoir où nous étions au moment d’entreprendre les choses sérieuses. Il y avait pas mal de trafic, mais nous devions nous y attendre dans le cadre d’une série qui accueille tellement de concurrents. Comme notre objectif n’était pas de définir un set-up susceptible de nous permettre d’être les plus rapides aujourd’hui, la voiture était facile à piloter et à apprendre. Tout cela est donc parfait. Nous devons maintenant disputer les courses VLN afin d’accroître notre expérience ici. Après aujourd’hui, je suis en tout cas impatient d’enfin rouler en course sur la Nordschleife. »

Bas Leinders:
« C’est la première fois que je roulais sur la Nordschleife. J’avais essayé d’apprendre la piste en jouant à la Playstation, mais ce n’est pas vraiment mon truc, et je préfère largement apprendre une piste au volant d’une vraie voiture de course, c’est plus facile pour moi. La météo était parfaite pour nous permettre de découvrir la piste, alors que la voiture nous inspirait confiance. Il nous faut juste du temps de piste pour progresser, et c’est pourquoi nous allons profiter de nos participations aux deux manches de la VLN pour couvrir un maximum de tours avant de disputer les 24 Heures du Nürburgring. La clef de la réussite sur une course de 24 heures comme celle-ci sera de nous adapter aux conditions de piste ; huile, pluie, brouillard: rien ne nous sera épargné sur le ‘grüne Hölle’, et il nous faudra nous confronter à des pilotes qui ont déjà accompli des milliers de tours ici, et qui sauront mieux que nous en quoi telle ou telle situation affectera ou non la piste… »

Sébastien Metz: Directeur Technique
« Les dernières semaines ont été intenses pour le team, avec la construction de la voiture pour les essais Blancpain au Paul Ricard qui ont eu lieu il y a quelques jours à peine, puis la reconfiguration de la voiture pour cette journée de familiarisation sur la Nordschleife. Les dernières soirées ont été longues pour la plupart d’entre nous, y compris pour les ingénieurs de BMW. Mais le travail paie toujours, et la voiture a tourné parfaitement lors de ces deux essais. Nous n’avons pas fait de modification majeure sur la voiture aujourd’hui, afin de permettre aux pilotes d’avoir un maximum de temps de piste. Chacun d’eux fut d’ailleurs satisfait du set-up adopté. Lorsque nous reviendrons ici le week-end prochain, ce sera pour faire la course, si bien que nous chercherons un set-up plus rapide, tout en permettant à nos pilotes de continuer à apprendre le circuit. Notre marge de progression est grande ici, tant les courses que nous allons y disputer seront vraiment très différentes de tout ce que nous avons pu faire auparavant. Mais je suis confiant : nous serons fin prêts pour les 24 Heures du Nürburgring. »

COMMUNIQUE DU MARC VDS RACING TEAM

Voici également une petite vidéo de la nouvelle monture de l’équipe.

 

Nathan Paternotte

0 AJOUTER UN COMMENTAIRE