/ Endurance / Pole position historique : une voiture hybride en première ligne grâce à l’Audi R18
recrute © V-Images.com © V-Images.com

Pole position historique : une voiture hybride en première ligne grâce à l’Audi R18

Nathan Paternotte le 15 juin 12 - 07:16 dans Endurance, WEC

© V-Images.com

Hier soir, une nouvelle page d’histoire s’est écrite au Mans avec la première pole position d’une voiture à moteur hybride : samedi à 15 heures, André Lotterer, Marcel Fässler et Benoît Tréluyer, les vainqueurs 2011, partiront de la première place sur la grille avec l’Audi R18 e-tron quattro n°1 pour tenter de défendre leur couronne. Ils auront l’Audi R18 Ultra n°3 de Marc Gené, Romain Dumas et Loïc Duval à leurs côtés sur la première ligne. Séance qualificative concluante pour Toyota Racing, dont les deux voitures partiront des 3ème et 5ème places : Anthony Davidson, Sébastien Buemi et Stéphane Sarrazin partagent la deuxième ligne avec l’Audi R18 e-tron quattro n°2 d’Allan McNish, Dindo Capello et Tom Kristensen.

Avec un tour en 3’23’’787, André Lotterer a signé un chrono environ deux secondes plus rapide que celui réalisé par Benoît Tréluyer l’année dernière, les cinq meilleures voitures étant séparées de 1,7 secondes.

L’HPD-Honda n°21 de Strakka Racing poursuit sur sa lancée avec le meilleur temps des écuries privées engagées en LMP1 grâce à Danny Watts et un temps de 3’29’’622, et partira de la septième position devant les deux Lola-Toyota de Rebellion Racing, la Lola n°12 devançant la voiture sœur n°13.

L’Oreca-Nissan n°25 d’ADR-Delta, aux mains de Jan Charouz, John Martin et Tor Graves s’est emparée une nouvelle fois de la pole position après celle de Spa le mois dernier. Martin a bouclé un tour en 3’28’’181 pour se hisser à la première place de la catégorie LMP2 et devancer de quatre dixièmes la Morgan-Judd n°24 d’OAK Racing pilotée par Jacques Nicolet, Matthieu Lahaye et Olivier Pla.

Frédéric Makowiecki s’est assuré de la pole position en LMGTE Pro avec la Ferrari 458 n°59 de Luxury Racing grâce à un tour en 3’55’’393. Le pilote français a devancé de quatre dixièmes Darren Turner et la Vantage n°97 d’Aston Martin Racing. En LMGTE Am, Allan Simonsen et la Vantage n°99 d’Aston Martin Racing ont été les plus véloces des concurrents du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA, mais le pilote danois n’a signé que le troisième temps d’une catégorie dominée par les Porsche n°79 de Flying Lizard Motorsports et n°75 de Prospeed Competition.

Le vendredi est traditionnellement une journée de repos au Mans avec un départ donné le samedi après-midi. Demain, les pilotes se rendront dans le centre-ville du Mans pour la Grande Parade des Pilotes. Le prochain rendez-vous des voitures avec la piste est fixé à samedi à 9 heures pour le début du warm-up.

 Communiqué du WEC

Nathan Paternotte

0 AJOUTER UN COMMENTAIRE