© Florent Gooden / Braking-Zones

Après avoir roulé pendant deux jours dans la F2012, Fernando Alonso se dit être confiant pour la suite des essais hivernaux.

Même s’il juge qu’il est encore trop top pour se prononcer sur les performances de la voiture, ces quatre jours ont été bénéfiques à Ferrari.

« Il est encore trop tôt pour connaître la performance de la voiture. La philosophie de notre voiture est différente de celle des années précédentes, ce fut un apprentissage durant ces essais. On a mené beaucoup d’essais aérodynamiques et mécaniques. La suspension est différente tout comme la direction assistée, à laquelle nous devons nous habituer afin de retrouver le bon feeling que nous avions l’an dernier, » a déclaré Alonso à Jerez.

« Donc, dans l’ensemble, je pense que ces quatre journées ont été positives pour nous, on commence à comprendre la voiture. C’est une conception totalement différente. Elle offre une marge d’amélioration importante, c’est sur quoi nous devons nous concentrer lors des prochains essais.« 

« Le chemin est encore long avant l’Australie, il reste encore beaucoup de journées devant nous. Ces quatre premières journées ont été très importantes pour nous, peut-être pas au niveau de la performance ou des temps, mais ces essais ont été positifs pour nous. Pour le moment, il nous reste encore une part importante de la voiture à connaître, car nous comprenons peut-être 20% de ce que nous avons besoin. Et dans les prochains jours, nous essayerons de comprendre le reste.« 

D’après l’espagnol, Ferrari sera plus forte à Barcelone. La Scuderia sera mieux préparée tout en bénéficiant de l’expérience acquise durant ces quatre jours sur la nouvelle monoplace.

« Nous voulons arriver à Barcelone bien mieux préparés que lorsque nous sommes arrivés cette semaine à Jerez, » a-t-il indiqué. « Il n’y a plus que deux sessions d’essais malheureusement, car nous avons une session en moins par rapport à l’an dernier. A Barcelone, nous devrons donc maximiser notre temps de piste car c’est peut-être le seul point négatif pour aujourd’hui – que sur huit heures disponibles nous n’avons parcouru que 39 tours. A Barcelone, nous devrons faire plus de 100 tours car toutes les informations que nous obtiendrons durant ces tours seront précieuses.« 

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.