/ Actualité / F1 / GP de Valence: Réactions d’après-course, Team Sauber
banniereidealdesign © Sauber © Sauber

F1 / GP de Valence: Réactions d’après-course, Team Sauber

Keijo Hyvonen le 25 juin 12 - 07:39 dans Actualité, F1, Sauber

© Sauber

Sergio Pérez: 9 éme 
Sauber C31-Ferrari (Châssis 02/Ferrari 056)
Démarrage sur de nouveaux pneus medium, après 10 tours à changer les pneus usagés par pneus déja utilisés, après 25 tours changer pour de nouveaux pneus tendres.
« C’était une course difficile aujourd’hui. Nous avons risqué beaucoup avec notre stratégie et à la fin,  la dégradation des pneus était énorme. Vous pouvez dire que deux points ne sont pas un mauvais résultat si vous avez démarré de la 15ème  place  sur la grille, mais la chose la plus importante est maintenant d’améliorer nos performances en qualifications. J’étais 15ème sur la grille pour la deuxième course consécutive et il ya beaucoup plus à atteindre si seulement je pouvais commencer plus haut sur la grille. « 

Kamui Kobayashi: DNF, un accident, DNF (Do not finish) tour 34
Sauber C31-Ferrari (Châssis 01/Ferrari 056)
Démarrer sur les pneus usagés non préparés, après 14 tours à changer pour le même type de pneus, après 20 tours changer les pneus en médium neuf.
« Quelle course aujourd’hui, cependant, je suis très déçu. J’ai vraiment eu un bon départ de la septième place. J’ai fait deux positions tout de suite, puis dépassé Pastor Maldonado dans le premier tour. J’étais quatrième et la voiture avait l’air prometteur. Puis, à mon premier arrêt au stand après 14 tours nous avons eu un problème avec la roue avant gauche. Après j’étais 11ème mais j’avais encore une bonne chance. Au tour 20, je suivais Kimi Räikkönen, qui était en train de dépasser Bruno Senna, puis je l’ai suivi à l’intérieur de Senna. J’ai vu le mur et nulle part où aller quand nous avons touché. J’ai pu rentrer aux stands pour un changement du nez. Plus tard, lorsque la course a été relancée après la période de voiture de sécurité, je me battais avec Felipe Massa pour la position. Nos voitures se sont touchées et, à ce moment de la course, les dommages étaient trop importants pour continuer. « 

Peter Sauber, Team Principal:
« De mon point de vue c’était une course d’occasions manquées. Les choses sont allées contre nous aujourd’hui, et à la fin, nous avons dû être satisfaits d’obtenir seulement les deux points marqués par Sergio. Kamui a été malchanceux quand il a été harponné par Bruno Senna. Il ne pouvait pas bénéficier, dans de telles conditions, de sa bonne performance de qualification. « 

Giampaolo Dall’Ara, directeur de l’ingénierie de piste:
« Kamui a fait un brillant début, a eu un très bon tour, d’abord, et est monté à la quatrième place, ces choses ont été vraiment très bonnes pour lui. Mais alors qu’il effectuait son premier arrêt au stand, nous avons perdu du temps avec la roue avant gauche. Par conséquent, Kimi Räikkönen a réussi à le dépasser dans les stands, et Fernando Alonso a également été en mesure de le passer. Puis il a été dégommé par Bruno Senna et a dû bosser dans le trafic et s’opposer aux mêmes qu’il avait déja doublés à nouveau. C’était à un mauvais moment parce que la voiture de sécurité est sortie quelques tours plus tard, puis il a eu un incident de course avec Felipe Massa. Il devait donc s’arrêter en raison des dégâts sur la voiture. Sergio a commencé sur les pneus medium, et dans le début, il a été coincé derrière Senna. Par conséquent nous avons opté pour un pit stop très précoce après dix tours pour le désengorger de la circulation. Toutefois, le deuxième train de pneus, softs , a commencé à se dégrader plus tôt que prévu, nous avons donc dû lui apposer de nouveau un pit stop. Mais il a été malchanceux avec la voiture de sécurité qui est sortie seulement trois tours plus tard. Le plan était alors d’aller à la fin sur les pneus tendres, sachant que c’est ambitieux, mais avec les vieux pneus, il ne pouvait pas se défendre contre Michael Schumacher et Mark Webber. Dans l’ensemble ce fut une course très difficile. « 

Keijo Hyvonen

0 AJOUTER UN COMMENTAIRE