/ Actualité / F1: HRT, une écurie faible, mais courageuse à Montréal
banniereidealdesign © HRT © HRT

F1: HRT, une écurie faible, mais courageuse à Montréal

Keijo Hyvonen le 12 juin 12 - 11:24 dans Actualité, F1, HRT

© HRT

Réactions après le GP du petit poucet du championnat, qui, sur piste s’est révélée, par le biais de Pedro de la Rosa, supérieure aux Marussia. Vers un changement de hiérarchie?

Pedro de la Rosa: « C’ était ennuyeux parce que nous prenions notre meilleure course de la saison après les premiers tours, ils me disaient à la radio de ralentir, pour refroidir les freins et j’ai fait tout mon possible, mais, même si nous avons tenu quelques tours de plus, la dégradation était trop élevée et que nous n’allions pas nous rendre à la fin, donc nous avons pris la bonne décision qui était celle de l’abandon. Bien que cela puisse paraître surprenant, j’en ai un bon goût dans ma bouche parce que nous avons terminé le meilleur week-end de l’année et j’ai eu beaucoup de plaisir a être devant les Marussias et pas loin derrière les Caterham. Je retiens la chose la plus importante, c’est que nous avons amélioré notamment l’aéro, et c’est très satisfaisant « .

Narain Karthikeyan: «Cet abandon est décevant parce que nous avons obtenu de bons résultats depuis le premier jour et pendant la course, que je gardais le rythme sur Pic, mais j’ai commencé à ressentir les freins défaillants et même si j’ai essayé de ne pas aller à la limite, il n’a pas aidé du tout de ralentir, et je suis parti pour abandonner. Maintenant nous devons analyser ce qui s’est passé et de travailler afin de s’assurer qu’elle ne se reproduise pas, cette baisse de régime des freins. C’est une honte que le progrès que nous avons montré ici ne s’est pas traduit en un bon résultat, mais nous devons regarder vers l’avenir et se concentrer sur Valencia « .

Luis Pérez Sala-, Team Principal: «La vérité est que je ne peux pas nier que je suis déçu parce que c’est la première course ou nous n’avons pas fini avec au moins une des deux voitures. C’est frustrant parce que nous allions bien, mais nous avons eu un problème de température avec les freins sur les deux voitures qui nous ont empêché de  terminer. Nous savions que ce serait l’un de nos points faibles sur ce circuit, étant donné les fortes pressions de freinage et, malheureusement, nous avons confirmé cela. D’autre part, je suis heureux pour la course de Pedro et Narain, ils nous ont montré, avant l’abandon, que nous étions supérieurs aux Marussia. Maintenant, nous devons résoudre les problèmes que nous avons détectés et de réfléchir à un meilleur réglage à Valence. Quel meilleur endroit pour changer les choses qu’à la maison?! « .

Voici ici maintenant une petite vidéo, en Espagnol, qui nous parle de HRT, petite écurie artisanale, qui contre vents et marées, fait ce qu’elle peut, et plutôt pas trop mal:

Keijo Hyvonen

0 AJOUTER UN COMMENTAIRE