Mercredi 23 avril 2014
Les brèves...
Accueil - F1 - Actualité - Le grand prix de Spa-Francorchamps en danger
Le grand prix de Spa-Francorchamps en danger
© Red Bull / Getty Images

Le grand prix de Spa-Francorchamps en danger

© Red Bull / Getty Images

Alors que le championnat de Formule 1 ne fait que se mondialiser, des grands prix mythiques se retrouvent en danger pour les futurs championnats. L’exemple le plus flagrant est celui du grand prix de Spa-Francorchamps qui devrait probablement être mis en alternance avec le grand prix de France pour 2013. Certains grands patrons  d’écurie tels que Luca di Montezemolo et Ross Brawn défendent la cause du grand prix de Belgique qui est une des épreuves parmi les plus appréciées du calendrier par les pilotes.

« Je respecte Bernie Ecclestone car durant toutes ces années il a toujours éprouvé le plus grand respect pour le rôle et l’importance de Ferrari en F1, » a confié Montezemolo à Autosprint. « C’est une bonne chose que la Formule 1 aille aux quatre coins du monde, mais nous ne devons pas non plus exagérer en allant courir dans des déserts où il n’y a aucune culture de la course automobile.« 

« Et je ne peux surtout pas accepter la tendance actuelle prise par la Formule 1 de délaisser l’Europe. Nous ne pouvons pas abandonner notre continent, car il représente l’histoire de la F1. Depuis plusieurs années maintenant, il manque un Grand Prix historique comme celui de France au calendrier, et à présent un circuit aussi légendaire que celui de Spa est également en danger… pour être remplacé par quoi ?« 

« Ce que nous ne voulons pas, c’est perdre nos courses importantes. Nous pouvons bien sûr tous prendre une chaise autour d’une table et débattre des Grands Prix les plus importants, mais nous ne voulons pas perdre nos courses iconiques et historiques qui possèdent chacune un riche héritage, » a déclaré Brawn en Inde.

« Ce sont elles qui rendent la Formule 1 si attractive pour des pays comme l’Inde, le fait de pouvoir faire partie de ces quelques épreuves historiques, d’être dans un championnat aux côtés de Monaco, Silverstone et Monza. Si nous perdons ces courses historiques, alors la F1 perdra de son attractivité. Les équipes, à juste titre, sont en faveur d’aller vers de nouveaux horizons, en particulier quand il s’agit de pays importants comme l’Inde, la Russie ou une course supplémentaire en Amérique du Nord. Nous soutenons l’arrivée de ces Grands Prix et c’est une très bonne chose que Bernie [Ecclestone] parvienne à les ajouter au calendrier.« 

Nous recherchons des rédacteurs pour la catégorie Actualité. Contactez-nous pour plus d'infos