Mercredi 23 avril 2014
Les brèves...
Accueil - NASCAR - Actualité - Biffle a repris la tête, mais la surprise pourrait bien venir de Keselowski
Biffle a repris la tête, mais la surprise pourrait bien venir de Keselowski
© John Harrelson/Getty Images for NASCAR

Biffle a repris la tête, mais la surprise pourrait bien venir de Keselowski

© John Harrelson/Getty Images for NASCAR

Maintenant, c’est au tour de Greg Biffle. Encore une fois. Le leader en début de saison est de retour au sommet du classement de la Coupe Sprint de la série NASCAR à la suite de ce dimanche dernier et de ce… pur Pure Michigan 400 qui a vu Biffle rafler la victoire.
Biffle remporte une course pour la deuxième fois cette saison, lui donnant trois points de bonus supplémentaires lorsque le classement sera remis à zéro pour le Chase for the NASCAR Sprint Cup ™, qui commence le 16 septembre sur le Chicagoland Speedway.
Le conducteur de la Ford Roush Fenway Racing n ° 16 avait un peu abandonné la conversation au championnat après avoir perdu la tête du clasement au début de Juin.
« Eh bien, je sais que beaucoup de gens disaient: ne comptez pas sur eux pour gagner le championnat et ne comptez pas sur eux pour concourir pour le titre, mais je n’aime pas ce qu’ils disent ou ce qu’ils veulent faire dire » dit Biffle. «Nous allons être un facteur déterminant quand il s’agira d’être à Homestead, je vous le promets. »
Biffle a le droit de réclamer le manteau d’un favori. C’est par là qu’il commencera lors de la course de samedi, Irwin Night Tools Race sur le Bristol Motor Speedway.
Il est le troisième leader différent au cours des semaines passées tout comme Jimmie Johnson et Dale Earnhardt Jr. Les ensemencements provisoires du Chase n’ont pas bougé depuis Indianapolis, quand Johnson a remporté pour la troisième fois la victoire et un Brad Keselowski de plus en plus en verve .
Biffle est le 10e lauréat consécutif différent – après la course qui a commencé à Pocono Raceway au début de Juin.
Les quatre premiers au classement du championnat – Biffle, Matt Kenseth, Earnhardt et Johnson – se sont séparés, en terme de points des six prochains prétendants.

© Jared C. Tilton/Getty Images

Biffle a été le plus constant, affichant moult top-10 et une victoire dans quatre de ses cinq dernières courses. Earnhardt et Johnson ont chacun trois top-10. Kenseth a lui un petit malus avec deux arrivées en dehors du top 20.
L’élan du pré-Chase appartient en réalité à Keselowski, dont le rang (cinquième) ne reflète pas la force actuelle de son équipe Penske Racing n ° 2 avec Dodge. Keselowski, entravé par des problèmes mécaniques en début de saison, n’a pas craqué dans le top 10 avant la première course de Pocono le 10 Juin.
À commencer par sa victoire en Juin, le 30, au Kentucky, la star de 28 ans, et a réuni sept éditions consécutives parmi les 10 premiers. Quatre de ses cinq dernières courses ont été supérieures en qualité, les deux dernières finissant runner-up à Watkins Glen et le Michigan. (Runner up: Le 2nd)
Il a lutté contre Johnson mais était en retard pour la victoire au Michigan, et Pocono, et  The Glen, et finalement aurait pu réclamer de meilleures finitions dans les trois courses. Ce n’est pas encore une rivalité, mais le n ° 2 et Johnson de la Motorsports Hendrick Chevrolet n ° 48 semblent s’être trouvés l’un l’autre sur la piste, sur une base de plus en plus fréquente… Alliance de circonstance ou rivalité personnelle? Difficile à voir.
Keselowski pourrait avoir l’avantage de cette semaine. Il a remporté les deux dernières courses de Bristol et pourrait  devenir le premier vainqueur de la piste sur trois matchs de suite depuis Kurt Busch en 2003-04.

Avec la fin de la saison régulière diminuent vers le bas les chances de wild cards, la Chase « Wild Card » race est littéralement devenue un jeu de chaises musicales.
Six gagnants dans deux sièges. Il y en a qui resteront forcément sur le carreau.
Kasey Kahne et Ryan Newman ont conservé leurs  « Wild Cards » dans le Michigan. Kyle Busch, Jeff Gordon, Marcos Ambrose et Joey Logano doivent attendre un autre jour – dans ce cas à Bristol, de nuit – pour évincer leurs rivaux. L’espoir demeure pour les non-gagnants Carl Edwards, Paul Menard, Jamie McMurray et Jeff Burton.
Kahne détient les meilleures cartes: Deux victoires par rapport à ses challengers. Il est également à seulement 33 points sur les 10 premiers et la possibilité d’entrer dans le Chase avec au moins six points de bonus.
Bristol n’est pas tout à fait une affaire facile, mais il est proche  - en particulier pour les conducteurs qui ont festoyé à l’ovale de 0.533-mile en béton à surface spéciale les années passées. Ce serait Busch et Gordon, cinq fois vainqueurs, et Edwards, qui compte deux victoires qui pourraient y tirer leur épingle du jeu.
Busch a remporté quatre des sept dernières courses à Bristol, y compris le « balayage » des deux événements en 2009. Il a la cote de conduite supérieure (102,3) parmi les prétendants et les tours (1,375). Busch est l’un des trois gagnants sur courte piste en 2012, en mai à Richmond.

Alors en effet, attention a Brad Keselowski, qui pourrait bien créer la surprise en fin d’année, mais aussi, pour la deuxième wild card, à Carl Edwards, dont on parle peu, mais qui n’est que douzième et en cas de victoire pourrait prendre éventuellement la wild card de Newman.. A vos paris!

Nous recherchons des rédacteurs pour la catégorie Actualité. Contactez-nous pour plus d'infos