Résultats des essais libres 1

Prototype Challenge : Sur la lancée des derniers rendez-vous, c’est l’Oreca FLM09 #8 Starworks Motorsport de Renger van der Zande qui a signé le meilleur chrono de cette mise en jambes en bouclant son meilleur tour en 48″808. Le Néerlandais devance la #54 CORE Autosport de Colin Braun de 214 millièmes et la #85 JDC-Miller Motorsports de Simpson de 0″605. Avec six voitures en moins de 8 dixièmes, les débats restent ouverts.

GTLM : Ici aussi, les écarts sont ténus avec une Corvette C7.R en tête du peloton « Pro » des GTLM puisque la #4 de Gavin signe un temps de 51″383. Elle devance la Ford GT #66 de Joey Hand et la Ferrari 488 GTE Risi Competizione #62 de Vilander. Au terme de la session, on dénombre les 9 voitures de l’équipe en 0″546.

GTD : Pour ne pas changer, c’est une Audi qui a « dominé » la classe en 52″807 pour la #44 Magnus Racing de Lally. Elle devance Klingmann et la BMW M6 GT3 Turner Motorsport victorieuse à Mosport il y a deux semaines et la 911 GT3 R #73 Park Place Motorsports alors aux mains de Bergmeister. Avec 10 GT3 en 1″044, on peut dire que la lutte pour les avant-postes sera intense.

Résultats des essais libres 2

Prototype Challenge : En tournant en 48″990, Colin Braun place la #54 CORE Autosport au sommet de la feuille des temps devant la #52 PR1/Mathiasen et la #38 Performance Tech. Avec six Oreca FLM09 en moins de 8 dixièmes à nouveau, décrocher la pole ne sera pas forcément partie facile.

GTLM : Légèrement en retrait en EL1 – tout est relatif – la BMW M6 GTLM #25 de Werner s’est bien rattrapée avec le meilleur chrono en 51″164, 121 millièmes devant Vilander et la Ferrari #62, décidément très en forme. Suivent les deux C7.R, les deux GT et la seconde BMW, les Porsche fermant toujours la marche malgré leur retour à une spécification de pneus plus en phase avec l’architecture atypique de la 911 RSR. Mais point de raison de s’alarmer puisque la #911 ne concède que 0″532 à la BMW de pointe.

GTD : Au tour de la Porsche #23 Team Seattle/Alex Job Racing de mener le peloton GTD en 52″992. Pour compléter le Top 5, ajoutez l’Audi #6 Stevenson Motorsports, les BMW #96 et #97 de Turner Motorsport et la Lamborghini #48 du Paul Miller Racing. Toujours est-il qu’avec 10 concurrents en 611 millièmes, ici aussi il faudra s’atteler à la tâche pour signer la pole.