24hSpa16-Ortelli-Frey
Nous avons eu la chance de nous entretenir avec Stephane Ortelli, pilote sur une des deux Jaguar du Emil Frey Racing dans le cadre des 24h de Spa-Francorchamps 2016. Retour sur cette rencontre.

Stéphane, comment et pourquoi êtes-vous arrivé chez Emil Frey Racing après WRT ?

Tout d’abord, quitter WRT n’a pas été ma décision mais j’arrivais en fin de contrat avec WRT et Audi, ils en ont donc profité pour faire le « ménage » avec les différents scandales autour de Volkswagen. C’est exactement la même chose pour les pilotes de la troisième Audi au Mans et ils sont aujourd’hui ici en GT. En tout cas, je suis reconnaissant envers eux de m’avoir permis de faire partie de cette aventure en GT avec notamment deux titres en Blancpain GT Series. L’année dernière, j’ai entendu dire que le team Emil Frey cherchait du monde et des pilotes donc je n’ai pas hésité une seconde pour permettre à cette petite équipe de bien avancer. Ils étaient une dizaine seulement au début de la saison. Comme je l’ai fait avec Laurens (Vanthoor), je veux apporter mon savoir pour permettre au team d’avancer et de pouvoir encore se développer. J’ai eu la chance de participer à l’élaboration des deux Audi R8 GT3, celle de 2008 et celle de 2015, donc les connaissances que je peux apporter sont importantes. Je veux vraiment partager mes acquis pour permettre aux jeunes de progresser comme d’autres ont fait cela pour moi avant.

Le début de saison n’a pas été celui de vos attentes, qu’est-ce qui fait encore défaut au team et à la voiture ?

Au niveau des performances pures, nous sommes plutôt contents. À Silverstone, nous étions dans le top 10 un bon moment mais la malchance nous a rattrapé et nous avons fait quelques erreurs. Le problème actuel est encore humain, la voiture fonctionne très bien mais l’équipe n’est pas encore au point partout et donc nous perdons une seconde par-ci, une minute par-là. Évidemment le potentiel est là, il nous reste à l’exploiter au mieux. Malheureusement, on ne compte plus les faits de course, qui nous pénalisent également.

Quels sont les objectifs du week-end pour vous et l’équipe ?

On a deux voitures dont une qui est une évolution de l’autre. Malheureusement pour moi, je roule sur l’ancienne mais honnêtement, je préférerais voir la nouvelle devant, ça prouverait que notre travail va dans le bon sens. Nous avons également deux vainqueurs de l’an dernier donc cela devrait nous aider à rentrer dans les points et c’est avant tout cela notre objectif.

Toute l’actualité et les résultats des Total 24 Heures de Spa en un clic !