FIA WEC

Résumé de course / 6 Heures de Mexico

H+1: Audi garde l’avantage de sa pole, le RGR continue de rêver, alors qu’Aston et Porsche mènent en GTE-Pro et Am

Début de course très mouvementé! Si le départ a offert quelques beaux échanges, la suite fut du même acabit avec de nombreux affrontements, des touchettes et quelques tête-à-queues.

  • LMP1 : L’Audi #8 garde la tête, la Porsche #1 n’est pas loin
© Gabi Tomescu - AdrenalMedia.com
© Gabi Tomescu – AdrenalMedia.com

Les deux Audi ont pris le meilleur départ, mais rapidement la Porsche #1 passe à l’attaque sur la #2. Incroyable départ des LMP1 privées, qui ont momentanément pris l’avantage sur les deux Toyota ! Elles reprennent néanmoins rapidement leur place, alors que Brendon Hartley sur la Porsche #1 manque de peu son dépassement sur Lucas Di Grassi et la #8.

La CLM est en forme et reste devant la Rebellion #13.

Alors qu’ils dépassent une première fois les voitures des autres catégories, les deux Audi se tirent la bourre, la #7 devant la #8. Affrontement similaire entre les deux Porsche qui perdent un peu de terrain, et entre les deux Toyota, la #5 prenant l’avantage sur la #6.

Si Di Grassi a momentanément trouvé l’ouverture sur la #7 d’André Lotterer, ce dernier a rapidement repris sa place en tête. Ce fut cependant de courte durée, car le vice-champion de Formule E a finalement trouvé l’ouverture sur son coéquipier.

Derrière, Marc Lieb et la #2 est menacé par Sebastien Buemi sur la Toyota #5, bien revenu dans le trafic, pendant que la Porsche #1 se rapproche de la deuxième place occupée par la #7. C’est dans la longue ligne droite que le pilote Néo-Zélandais trouve l’ouverture, passant entre la R18 et l’herbe.

L’Allemande de la marque aux anneaux est d’ailleurs la première à s’arrêter pour ravitailler en carburant et changer les pneumatiques. Cet arrêt anticipé est apparemment dû à un manque de grip. Lotterer reste au volant.

Si les deux premiers, la #8 et la #1, se tiennent en 10 secondes, l’écart est de 20 secondes avec la #2 et la #5.

Ravitaillement simultané pour les cinq premiers, avec changement de pilote pour les Porsche mais pas pour l’Audi. Passage par l’herbe pour la Toyota #6, piégée par ses pneus froids.

Si la Toyota #5 a pris l’avantage sur la Porsche #2 grâce à un ravitaillement plus rapide, la 919 a repris son dû après une belle passe d’arme entre les deux LMP1.

  • LMP2 : Le RGR garde le cap, le G-Drive essaie de suivre
© Gabi Tomescu - AdrenalMedia.com
© Gabi Tomescu – AdrenalMedia.com

Excellent départ de Bruno Senna, qui creuse rapidement un bel écart sur les deux Oreca 05 de pointe, l’Alpine #36 et la #26 du G-Drive, en plein affrontement. Ce sont les deux voitures les mieux placées au championnat, menées actuellement par Gustavo Menezes et René Rast.

Le pilote officiel Audi a trouvé l’ouverture peu avant le stadium, mais ce fut juste !

Touchette entre la Ligier ESM #31 et la Manor #44, le pilote Brésilien de la Ligier verte perdant une place au profit de l’Oreca de l’équipe anglaise. Incident qui vaudra à la #44 un avertissement de la direction de course. Cette dernière va encore être impliquée dans une touchette peu après avec la SMP #27, ce qui va l’envoyer en tête à queue avec un léger contact avec la barrière.

C’est toujours l’équipe favorite du public, la Ligier du RGR by Morand, qui mène la catégorie. Cependant, le G-Drive n’est qu’à 3 secondes.

Gros crash pour la SMP #37 de Victor Shaitar! Il est reparti mais s’est arrêté en piste, ce qui a provoqué le premier Full Course Yellow, des débris se trouvant sur la piste. De nombreuses équipes en ont évidemment profité pour ravitailler.

Après le restart, la Ligier ESM #31 est partie en tête à queue sans conséquences fâcheuses.

  • GTE-Pro : Doublé Aston Martin en tête, les Ford et Ferrari à la peine
© Gabi Tomescu - AdrenalMedia.com
© Gabi Tomescu – AdrenalMedia.com

Énorme bagarre au départ dans la catégorie GTE-Pro avec une victime, la Ford GT #66. Olivier Pla a fait un simple tête à queue. L’Aston Martin #95 a quant à elle gardé son avantage.

L’affrontement continue entre les deux Italiennes de chez AF Corse et la deuxième Ford GT #67.

Classement inhabituel, les deux Aston Martin mènent, la #95 devant la #97, suivies par la Porsche #77 du Dempsey-Proton. Derrière, la Ford GT #67 a pris l’avantage sur les deux 488 GTE, la #51 devant la #71.

  • GTE-Am : Porsche domine et monopolise le podium
© Gabi Tomescu - AdrenalMedia.com
© Gabi Tomescu – AdrenalMedia.com

C’est la Porsche #86  de Ben Barker qui a pris le meilleur sur le poleman en GTE-Am, mais sa position est menacée par Patrick Long et la Porsche #88.

Domination totale des Porsche, les 911 GTE monopolisant les trois premières places.

Contact entre le leader du championnat, la Ferrari #83 et l’Aston Martin #98, la 458 étant sortie sans conséquence de la piste. Cela vaudra un Drive-Through pour l’Anglaise.

Découvrez en un clic les dernières infos et résultats du FIA WEC

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page