Conformément aux pronostics d'avant course, c'est une Cadillac qui s'est imposée, la marque US signant même un triplé. Un résultat impressionnant que Ford visait en GTLM également, sans parvenir à le décrocher. En GTD, la lutte fut plus ouverte, mais c'est bien une Mercedes qui l'emporte. Enfin, le PC n'a pas échappé à Performance Tech.

  • Prototype

Une fois encore, nous avons eu droit à un tête à tête entre deux Cadillac DPi-V.R pour la victoire finale. Au bout du compte, c’est la #10 victorieuse à Daytona qui décroche l’or cette fois face à la #5 Action Express. Pour conforter la domination des américaines, la deuxième voiture Action Express Racing complète le podium. Seule rescapée de la concurrence, l’Oreca 07 #85 JDC-Miller Motorsport gardait sa quatrième place à bonne distance des leaders.

Au sortir de la salve d’arrêts durant la sixième neutralisation, c’est la #10 Wayne Taylor Racing qui ressortait en tête devant la #5. Le leader observait son dernier arrêt à 37 minutes du drapeau à damier, laissant les commandes à Barbosa dans la #5. Ce dernier l’imitait au tour suivant et ressortait en deuxième position avec quelques secondes derrière Ricky Taylor. Ce dernier parvenait à conforter son avance à 12 secondes à 18 minutes de l’arrivée.

© Brian Cleary/bcpix.com
Classement Voiture Team
1 10 Cadillac DPi-V.R Wayne Taylor Racing
2 5 Cadillac DPi-V.R Action Express Racing
3 31 Cadillac DPi-V.R Action Express Racing
  • Prototype Challenge

Plus rien ne venait troubler l’ordre de la catégorie et c’est en toute logique l’Oreca FLM09 #38 de Performance Tech qui s’imposait au terme de ces 65èmes 12 Heures de Sebring.

© Performance Tech Motorsports
Classement Voiture Team
1 38 Oreca FLM09 Performance Tech Motorsports
2 8 Oreca FLM09 Starworks Motorsports
3 26 Oreca FLM09 BAR1 Motorsports
  • GTLM

La sixième neutralisation intervenait alors qu’il restait une heure de course et tout le monde repassait – une dernière fois. – par les stands. Un épisode qui voyait la Porsche #911 perdre du temps tandis que la Corvette #3 conservait les commandes de la catégorie devant les Ford #66 et #67 ainsi que la Ferrari #62. La BMW #25 en profitait pour revenir dans le tour des leaders de la catégorie.

La Corvette rescapée avait fort à faire face aux deux Ford et à la Porsche #911, la teutonne étant déchaînée aux mains de Pilet qui fondait sur Garcia tandis que les Ford semblaient ne pas pouvoir suivre le rythme de ces deux-là sans pour autant être larguées. Le Français passait par le stand pour faire changer son pneu avant gauche et en profitait pour un petit appoint de carburant. Las, la #911 perdait le contact avec la tête et laissait les deux constructeurs américains s’affronter pour la victoire… et le podium.

SUR LE MÊME SUJET :
Montoya et Cameron rejoignent le Team Penske avec Acura

Joey Hand poussait au maximum avec la Ford #66 pour revenir dans les échappements de la Corvette de Garcia. Troisième, Westbrook – Ford #67 – sentait le souffle de Calado avec la Ferrari #62 alors qu’il restait un gros quart d’heure à disputer. Et l’Anglais parvenait à décrocher ce précieux podium dans le dernier tour.

© IMSA
Classement Voiture Team
1 3 Chevrolet Corvette C7.R Corvette Racing
2 66 Ford GT Ford Chip Ganassi Racing Team
3 62 Ferrari 488 GTE Risi Competizione
  • GTD

Le sixième Full Course Yellow permettait à la Ferrari Scuderia Corsa de profiter de son dernier ravitaillement limité au carburant de prendre la tête devant la Mercedes #33, cette dernière ayant changé ses pneus également. Troisième, avec 48 minutes restant à courir, l’Audi #29 Montaplast by Land Motorsport devançait toujours un trio de Lamborghini Huracàn GT3, la #16, la #48 et la #11.

Alessandro Balzan avait pour dure mission de résister à Jeroen Bleekemolen, mieux chaussé, pour la victoire du GTD. Le batave ne manquait pas sa première occasion de passer la Ferrari qui subissait alors les assauts de la Lamborghini #16 de Jeroen Mul, elle aussi chaussée de neuf. Mais Balzan résistait à la GT italienne qui devait se méfier de l’Audi #29 aux mains de Mies. Ce dernier profitait d’une erreur de Mul dans le dernier tour pour s’emparer de la dernière marche du podium jusqu’au dernier virage où Vautier offrait ce podium à la Mercedes partie en pole pour un final d’anthologie.

© IMSA
Classement Voiture Team
1 33 Mercedes-AMG GT3 Riley Motorsport – Team AMG
2 63 Ferrari 488 GT3 Scuderia Corsa
3 75 Mercedes-AMG GT3 Sun Energy Racing

Pensez à nous suivre sur Facebook et à vous abonner à notre newsletter !

Article précédentH+9 – Trio de Cadillac devant, Ford titillé par Ferrari en GTLM
Article suivantUn designer agrandit le catalogue de l’Audi RS5