WeatherTech SportsCar Championship

Résumé de course / Austin

Quatrième victoire pour Wayne Taylor Racing, Corvette et Riley Motorsports l’emportent également

Marquée dès le premier tour par un accrochage éliminant plusieurs protagonistes du GTLM, la course était également rythmée par quelques neutralisations et autres incidents. Au final, rien n'a pu enrayer la domination outrageuse du Wayne Taylor Racing qui s'offre un quatrième succès en autant d'épreuves cette saison. Performance Tech n'avait aucune opposition en PC tandis que les catégories GT furent plus disputées.

  • Prototype

Course sans réel problème pour la Cadillac DPi-V.R #10 du Wayne Taylor Racing qui n’était guère inquiétée durant l’épreuve avec un rythme en course au moins 8 dixièmes au tour plus rapide que la concurrente la mieux lotie… une autre Caddy, deux même puisque les #5 et #31 d’Action Express Racing suivaient dans la hiérarchie.

Première des autres, la « revenante » Riley Mk30 de Visit Florida Racing affichait de bons progrès, devant le reste de la meute, la Mazda #70 souffrant de problèmes de turbo. L’autre Mazda – soucis électroniques – et la Ligier PR1/Mathiasen – problèmes électriques – perdaient beaucoup de temps avant que la #55 ne renonce définitivement.

Alors qu’il ne restait qu’une heure de course, la Nissan #2 était la plus rapide en piste et tentait de remonter dans le classement. Solide leader, Jordan Taylor devait économiser son carburant à 38 minutes du terme pour éviter un ravitaillement de plus que ses poursuivants. La #5 rétrogradait au cinquième rang après un ravitaillement, mais elle remontait à grandes enjambées sur l’Oreca #85 et la Nissan #2.

Taylor effectuait son dernier arrêt à 29 minutes de l’arrivée et repartait en tête, tandis que Barbosa – #5 – prenait le meilleur sur l’Oreca et ensuite profitait d’un souci technique de la Nissan qui dégageait de la fumée à l’arrière droit avant que le moteur n’explose à 9 minutes du terme. Ce qui provoquait un FCY et rebattait certaines cartes. Mais avec les retardataires intercalés, le leader n’était pas inquiété.

Classement Voiture Team
1 10 Cadillac DPi-V.R Wayne Taylor Racing
2 31 Cadillac DPi-V.R Action Express Racing
3 5 Cadillac DPi-V.R Action Express Racing
  • Prototype Challenge

Tenant davantage de la farce que d’une véritable compétition, la catégorie réservée aux Oreca FLM09 voyait la #38 Performance Tech tourner nettement plus vite que ses deux seules « concurrentes » de BAR1 Motorsports. Mais avec un ravitaillement de plus alors qu’il restait une heure de course, la #38 se retrouvait troisième derrière les #26 et #20.

Elle n’éprouvait pas trop de difficulté à remonter ses adversaires pour s’emparer de la victoire. La #20 était d’ailleurs poussée derrière le mur des stands avec un peu plus de 30 minutes encore à disputer, ce qui facilitait les choses pour la #38.

© Performance Tech Motorsports
Classement Voiture Team
1 38 Oreca FLM09 Performance Tech Motorsports
2 26 Oreca FLM09 BAR 1 Motorsports
3 20 Oreca FLM09 BAR 1 Motorsports
  • GTLM

Après le crash du premier virage qui laissait la Ferrari, la Porsche #912 et la Corvette #4 sur le carreau – la 911 RSR et la C7.R parvenant à repartir ensuite mais avec beaucoup de retard – ainsi que les Ford, la #67 perdant près de 10 tours pour 1 à la #66, les BMW commençaient par mener avant de se fourvoyer un peu en stratégie et permettre à la Corvette #3 de prendre la tête devant les deux bavaroises et la Porsche #911.

La neutralisation intervenant dans les dix dernières minutes permettait de resserrer un peu les écarts, mais pas suffisamment pour changer la composition du trio de tête.

© Corvette Racing
Classement Voiture Team
1 3 Corvette C7.R Corvette Racing
2 25 BMW M6 GTLM BMW Team RLL
3 24 BMW M6 GTLM BMW Team RLL
  • GTD

Très disputée, comme toujours, la catégorie des GT3 offrait du spectacle après des qualifications ayant accouché d’une hiérarchie inhabituelle, les pilotes Silver de chaque voiture s’étant chargée de qualifier leur monture.

Cela dit, au fil de la course, les ténors remontaient peu à peu au classement et à 50 minutes du terme, la Mercedes #33 Riley Motorsports menait devant la Lamborghini #48 Paul Miller Racing et la Ferrari #63 Scuderia Corsa, Bleekemolen, Sellers et Balzan se suivant à la queue-leu-leu. Quelques secondes plus loin, Klingmann démontrait toutes les qualités de la BMW M6 GT3 alignée par Turner Motorsport.

Balzan parvenait à passer Sellers pour hisser la 488 GT3 en deuxième position, l’Italien poussant pour revenir au contact de la Mercedes-AMG GT3 de tête. La bataille pour la quatrième place gagnait en intensité quand la Mercedes #75 de Vautier revenait dans les échappements de la BMW de Klingmann. Moins rapide intrinsèquement, la M6 cédait sous les attaques de l’AMG GT3.

Le dernier FCY permettait à Vautier d’attaquer Sellers et de s’emparer de la troisième place.

© DR
Classement Voiture Team
1 33 Mercedes-AMG GT3 Riley Motorsports-Team AMG
2 48 Ferrari 488 GT3 Scuderia Corsa
3 63 Lamborghini Huracàn GT3 Paul Miller Racing

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page