Répartis en 57 équipages, plus de 330 pilotes sont attendus ce week-end pour les 24 Heures Karting de Francorchamps. Une épreuve qui s’annonce plus ouverte que jamais au niveau sportif et qui permettra à des dizaines d’amateurs de disputer "leurs" 24 Heures. Grâce à la présence d’un kart défendant les couleurs de l’opération Cap 48, de nombreuses personnalités (télévision, radio, sport, cuisine, cinéma…) seront présentes. Un événement incontournable dès samedi à 16h et l’entrée est gratuite !

Quel plébiscite ! Bien avant la clôture des engagements, les 24 Heures Karting de Francorchamps affichaient complet. Suite au succès des éditions précédentes, les 56 karts Bizz Twins proposés par l’organisateur One Day Karting – soit 8 de plus que l’an dernier – ont tous trouvé leurs équipages en quelques semaines à peine. Ajoutez à cela une 57e équipe pour l’opération Cap 48 de la RTBF (avec un kart adapté pour les cinq pilotes à mobilité réduite et un kart traditionnel pour les invités) et vous comprendrez que la grille de départ sera bien fournie au moment où le peloton s’élancera pour ce double tour d’horloge samedi à 16h.

Si les Twins partageaient la piste avec des karts privés précédemment, il n’en sera rien cette année ! Pour la première fois depuis la relance de l’épreuve en 2013, une seule catégorie sera en piste avec des karts bimoteurs 4 temps identiques mis à disposition par l’organisateur. Il sera donc difficile de prendre ses distances par rapport à la concurrence… ou de combler un écart important. Pour gagner, il ne faudra commettre aucune erreur et compter sur l’homogénéité de ses pilotes… De quoi garantir une course d’une rare intensité !

© Kartim

Kart-events.be défend son titre

Dans ce contexte, quelques équipages partent avec une cote de favori. Lauréate de la catégorie des Twins l’an dernier, la formation Kart-Events.be de Siebert Verfaillie, Stefan Verhosté, Bjorn Bourgonjon, Kenneth Naessens et Arnaud Teuwen portera le #1, mais elle sait que la tâche sera ardue pour le conserver. La concurrence viendra notamment du Club Automobile Francorchamps, battu pour… un dixième de seconde il y a douze mois ! Il y aura donc de la revanche dans l’air pour Olivier Muraille, Mario Lesso et les spécialistes du kart 2 temps que sont Dimitri Thriskos, Sébastien Lamarque et David Jacobs (Champion de Belgique X30 Master en 2016). D’autant que ce quintet recevra le renfort de Cédric Bollen, triple lauréat des 24 Heures Karting de Francorchamps (en karts privés), mais aussi triple vainqueur des 25 Heures VW Fun Cup et double champion dans cette discipline. Un équipage à suivre de près !

Avec le quatuor Sam Spinnael-Nicolas Bever-Benoit Visnovsky-Amandio Costa Paz, l’équipe KMRS Racing a aussi de très solides arguments à faire valoir. Trois des quatre pilotes sont déjà montés sur le podium Twins de ces 24 Heures, mais jamais sur la plus haute marche. Pourquoi pas cette année ?

Attention aussi au Tys Racing ! En associant Michael Leenders (double vainqueur des 25H VW Fun Cup), Jessica Vandenabeele, Nico Gallina et Félix Wargé, l’un des meilleurs Belges en Karting 2 temps, le Team Manager Philippe Kinard a su réunir un équipage pour jouer les avant-postes. Même remarque pour la formation Ladbrokes Fuck Cancer qui comptera sur trois pilotes bien connus en karting 2 temps et en voiture : Jérôme Farinaux, Samuel Lay et Jérémy Peclers, vainqueur de Finale Internationale IAME en X30 Master l’an dernier. Bref, c’est du solide !

Avec autant de concurrents, impossible de citer tous ceux en mesure de revendiquer le podium tant la liste est longue. Mais le AMG Racing Team (avec Alain, Mathieu et Guillaume Huls) devrait avoir son mot à dire tout comme AMS Compétition 1 (Frédéric Preux-Kevin Compère-Bernard Nicolet-Cédric Trippaers-Kevin Huet), la formation Maisceskiceula (Massimo Petralia-Andy Gaban-Ferdinand Maucq-Claudio Lanni), l’équipe Eastkart (Mitchell Kukenheim-Raphael Adler-Marc Schings-Frank Gubbini-Andreas Lerho-Dusty Kukenheim-Eddy Kukenheim) et TRT 28 (Maxime Noël, Julien Vanderus et Frédéric Theisman étant rejoints par Olivier Montulet et Paul Theysgens, lauréats du classement général l’an dernier).

On suivra aussi de près l’équipe Comtoyou Racing composée par Tom Claessen, le toujours vert Fabien Kieltyka (récent Champion de Belgique X30 Master), Nicolas Baert et les Luxembourgeois Rick Nadin et Mike Schmitt. Mais, une fois encore, on sait que la surprise pourrait venir d’un autre équipage !

© Kartim

Pilotes de tous les horizons

Comme toujours, les 24 Heures Karting attirent un cercle de participants bien plus large que celui des habitués des épreuves de karting dites « de compétition loisir ». En plus des dizaines de purs amateurs – jeunes ou moins jeunes – venant se faire plaisir en disputant « leurs 24 Heures » pour un rapport prix/plaisir défiant toute concurrence, on retrouve dans les plus de 330 pilotes des noms bien connus en automobile ou en karting 2 temps. On pense à Mathieu Detry, David Dermont, Martin Leburton, David De Saeger, Bruno Beulen, Laurent Le Millin, Johan Huygens, Stéphane Charlier, Gilles Gernay, Gilles Piron, Miko Bouvier, Sébastien Biélande, Aurélien Dasseleer, Julien Jamoye, etc. Mais l’homogénéité de leur équipage leur permettra-t-elle de jouer un rôle en vue ?

Bien connu aussi en automobile, mais en tant que Directeur de Course de la VW Fun Cup, Laurent Voogt reviendra avec ses amis après une première expérience il y a un an. Juste pour le fun !

Stars du sport, de la TV ou de la radio

En terme de personnalités reconnues du grand public, personne ne peut égaler le Kart48, une opération montée dans le cadre de la grande campagne Cap 48 de la RTBF. Pour la deuxième année, les 24 Heures Karting de Francorchamps seront intégrées à ce projet – dirigé par Renaud Tockert, lui-même présent – visant à venir en aide aux personnes souffrant d’un handicap.

En plus de son Administrateur Général Jean-Paul Philippot, on retrouvera sur la piste de nombreux animateurs et journalistes de la RTBF (en TV ou en radio) comme Jean-Louis Lahaye, Eric Boever, Adrien Devyver, Benjamin Deceuninck, Charles-Emmanuel de Wasseige, Olivier Gaspard, Maxime Berger, Marie-Audrey Piolé, Bénédicte Deprez, Cyril Detaeye, Fanny Gillard, Gilles Le Suisse ou Sarah Grosjean.

Des sportifs venant d’horizons très différents ont aussi accepté de relever le défi : les sprinteurs Jonathan Borlée, Kevin Borlée, Dylan Borlée et Cynthia Bolingo, le hockeyeur Vincent Vanasch (le gardien des Red Lions, qui viennent de briller de mille feux avec une finale à l’Euro de Hockey) et la tenniswoman Ysaline Bonaventure en font partie.

Aux côtés des pilotes automobiles Cédric De Cecco, Denis Dupont et Guillaume Dilley (qui pourront servir de coachs), on soulignera encore la présence du chef culinaire Carlo De Pascale, de l’acteur Charlie Dupont, de l’humoriste Freddy Tougaux et… de l’ex-Miss Belgique Noémie Happart, qui ne passera certainement pas inaperçue !

Deux séances d’essais libres sont prévues samedi matin avant une séance d’essais qualificatifs en trois temps dès 13h. La mise en grille de départ (avec des démonstrations de danse de MG Dancer) débutera dès 15h et le drapeau belge lâchera la meute à 16h. Rappelons que l’entrée est gratuite, qu’il sera possible de suivre la course en Livestreaming vidéo (aussi sur la page Facebook « 24H Karting Francorchamps Officiel », où il sera possible d’interagir) dès 10h samedi et que le classement en direct sera également disponible sur le site www.onedaykarting.be. Maintenant, place au sport… et à l’amusement !

© Kartim

Pensez à nous suivre sur Facebook et à vous abonner à notre newsletter ! Nous sommes également sur YouYube.

SOURCECommuniqué One Day Karting
Article précédentPetite mise à jour pour la Nissan 370 Z
Article suivant24h Karting de Spa : KMRS visera le podium et l’amusement !