Formule 1

Déclaration d'après course / GP D'Abu Dhabi

Lewis Hamilton pas satisfait du circuit d’Abu Dhabi

En dépit de tous ses efforts, Lewis Hamilton n’est jamais parvenu à trouver la faille face à son équipier, renonçant même à briguer la victoire dans les dernières boucles. Et le Champion du Monde de confier à Vettel avant de monter sur le podium, laconique :  » C’est impossible de dépasser ici. »

Et le Britannique d’avouer qu’il s’est posé la question « où sont passés les retardataires ? », espérant profiter du DRS et de l’aspiration pour porter une attaque sur Bottas, en vain.

Articles similaires

Pour Hamilton, les responsables du circuit  » doivent changer le tracé. C’est compliqué de dépasser, j’ai tout donné. C’est une super piste mais… elle ne convient pas très bien aux voitures. Dans le dernier secteur, vous ne pouvez pas suivre la personne devant vous. Je ne sais pas si c’était une course excitante à suivre pour vous, mais en termes de dépassements c’est l’une des pires car vous avez besoin d’être plus rapide d’une seconde et quatre dixièmes au tour par rapport à votre rival pour le doubler. « 

Revenant sur sa course et son impuissance face à l’autre Flèche d’argent, il concluait :  » Je n’avais aucune chance de le déborder, à moins qu’il ne fasse une erreur et sorte de la trajectoire – quoique vous avez des immenses zones de dégagements en asphalte où vous pouvez tout de même aller vite… Il y a ces longues lignes droites où on ne peut même pas se rapprocher de la monoplace devant soi pour en tirer profit. S’il existe un moyen ou un autre de pouvoir rester proche dans le troisième secteur, je pense que ça en ferait un super circuit. Je ne sais pas s’ils peuvent le faire, mais je sais qu’il y a l’argent pour ça. J’espère que le tracé s’améliorera. « 

Il est vrai qu’en dépit deux zones de DRS, les difficultés des monoplaces à ressortir des virages lents précédents dans le sillage de leur adversaire limite fortement les possibilités de dépassement.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page