Le Français est le premier pilote étranger à inscrire son nom au palmarès des Legend Boucles.

C’est une soixantième édition particulièrement diversifiée qui nous a été proposée par Pierre Delettre cette année.

Avec pas moins de quatre catégories ( Demo – Legend – Challenger et Classic), les autos ont pratiquement roulé sans cesse dans tous les environs de la région de la bataille des Ardennes.

La neige avait décidé de pointer le bout de son nez cette année et ce, pour le plus grand plaisir des spectateurs amassés le long des spéciales.

Thierry Neuville avait quant à lui tenu à être de la partie sauf que cette fois, il jouait hors classement ; s’alignant avec la première voiture de sa carrière – une Opel Corsa A – n’étant malheureusement pas assez vieille pour prendre part à la course. Il aurait cependant remporté l’édition 2018 du rallye, dominant ses concurrents de plus de 150 points : « Honnêtement, je me suis régalé. Je n’aurais jamais imaginé m’amuser autant avec cette petite auto, très fiable. Je remercie toutes les personnes qui ont rendu cette opération possible. Et d’abord mon frère Yanick qui a remonté cette caisse dans notre atelier de Saint-Vith. Maintenant j’ai un an pour trouver avec quoi je reviendrai l’an prochain. Un pilote veut toujours plus de puissance. On verra bien… »

Bernard Munster et sa traditionnelle Porsche 911 BMA étaient à la lutte pour la victoire avec un François Duval qui ne cesse d’accumuler les apparitions ratées ces derniers temps alors qu’il était au volant d’une Ford Escort MK1 cette fois. Cependant, Bryan Bouffier a profité de la situation dimanche en signant tous les scratches ; lesquels lui ont tout simplement permis de monter sur la première marche du podium dimanche après-midi.

Bouffier a donc remporté sa première victoire de l’année en Escort et sur les routes de Bastogne devant François Duval. « Il m’a fallu quelques spéciales pour prendre la mesure de cette très bonne Escort Groupe 4 et m’habituer à vos routes. Samedi en début de soirée, cela commençait déjà à marcher plus fort. Puis ce dimanche, sur la terre, j’ai envoyé du lourd et je me suis régalé. Je n’avais plus le même handicap de méconnaissance du terrain que la veille. Mais jamais je n’aurais encore imaginé pouvoir l’emporter. J’espère pouvoir revenir au plus vite dans ce rallye avec un parcours formidable et une bonne ambiance typiquement belge. Je vais faire votre publicité en France ! »

Fred Caprasse clôture ce podium 100% Escort sur un ton humoristique en projetant de jouer la gagne d’ici cinq ans, durée pour laquelle le bail entre les Boucles et la ville de Bastogne a été prologné dernièrement.

Classement final :

Bouffier-Alnet (Fra/Ford Escort MKII)  1320 points ; 2. Duval-Leyh (Ford Escort MKI) à 131 points ; 3. Caprasse-Razzi (Ford Escort MKII BDA) à 199 points ; 4. Munster-Humblet (Porsche 911) à 310 pts ;  5. Bouvy-Hottelet (Porsche 911) à 323,25 pts; 6. Gr. Mevius-Louka (Porsche 911) à 437 pts ;  7. Delhez-Bonaventure (Opel Kadett GTE) à 515,4 pts ; 8. Pearcey-Shanks (GB/Ford Escort MKII) à 705 pts ; 9. Verreydt-Elst (Ford Escort MKI) à 759 pts ; 10. G. Mondron-Werner (Porsche 911) à 820 pts ; 11. Stouf-Erard (Ford Escort MKI) à 1028 pts ; 12. Thirion-Jacquelin (Opel Ascona A) à  1047 pts; 13. Bux-Spittaels (Ford Escort MKII) à 1089 pts; 14. Leyon-Deposson (Ford Escort MKI) à 1090 pts ; 15. Van de Wauwer-Surinx (BMW 323i) à 1095 pts.