Victoires Ford, Peugeot et Porsche au terme d'une édition 2018 des Spa 400 passionnante à tous les étages...

Cette fois, ça y est. La Hundred Series by BGDC a pris son envol dimanche dernier sur le coup de 11h10 avec les Spa 400, soit l’épreuve la plus longue de la saison avec 400 minutes de course. Avec une météo ensoleillée et des températures printanières malgré la menace de quelques nuages, la trentaine de concurrents s’en est donnée à coeur joie.

Il était acquis que la victoire au classement général allait se jouer entre quatre voitures : a RXC Domec #007 de Bourdouch-Daniels-Engelen, la BMW M3 Silhouette #108 de Sluys-Lanting-Grouwels, la Porsche GT3 Cup #186 de Meulders-de Wilde-Renmans et la MARC Ford Focus V8 de Van der Straten-de Latre du Bosqueau-Close. Auteure de la pole, la RXC Domec était toutefois victime d’un contact avec un concurrent qui la renvoyait au 3ème rang final. Mais le petit proto a impressionné par sa pointe de vitesse…

Tandis que la Porsche de Meulders-de Wilde-Renmans décrochait suite à un bris de courroie d’alternateur et que la BMW de Sluys-Lanting-Grouwels perdait du temps suite à un Stop & Go et un premier ravitaillement un peu chaotique, c’est Raphaël van der Straten, Thierry de Latre du Bosqueau et José Close qui avaient le dernier mot et décrochaient la timbale au classement général ainsi qu’en Division 3. La BMW #108 devait se contenter du 2ème rang. Pour ses débuts en BGDC, la Renault Mégane Silhouette #10 de Divoy-Asnong-Frère échoue à la 7ème place, non sans avoir fait forte impression.

En Division 2, le duel entre les deux Peugeot 308 Cup a battu son plein. La #2 DRM Motorsport de Matthieu de Robiano et Pierre Dupont espérait l’emporter. Mais un pitstop obligatoire invalidé a annihilé ses chances de victoire. Auteure d’une prestation sans-faute, la formation Semspeed a fêté son retour en BGDC avec une médaille d’or pour la #226 de Benoît et François Semoulin, associés à Geoffrey Heyninck. La Lionne de la formation thulinoise termine de surcroît au 4ème rang absolu. Chapeau ! La Peugeot RCZ #288 de Dussoul-Hortulanus-Burton complète le tiercé de tête devant la Seat Leon Supercopa #35 de Vannetelbosch-Kirten-Bailly et la BMW Compact M3 #444 de Verbeke-Smets.

On attendait une voiture de la Classe B sur la plus haute marche du podium en Division 1. Mais la course a fait des dégâts dans la catégorie, comme en témoigne l’abandon prématuré de la Vauxhall Astra Coupé #777 de Katsers-Ménage qui a baissé pavillon après quelques tours alors qu’elle était en pole. Du côté de la Classe D, on a parfaitement joué le jeu de la fiabilité et c’est la superbe Porsche Boxster #24 de l’équipe Heritage Racing Cars qui a finalement décroché la timbale. Jean-Yves Beeckman, Christophe Denis et Alain Neutelers précèdent la Renault Clio Cup #28 de Charlier-Simon-Zahnen, lauréate en Classe B, et la BMW 325i Clubsport #66 de Eyckmans-Denys.

On notera par ailleurs que le podium de la Classe B est complété par deux Renault Clio du Divoy Racing avec la #510 de Franken-Duthoit-Santini-Vernaillen et la #110 de Massin-Branne-Boeykens. Victoire en Classe A pour la Honda Civic Gr.N #5 de Deridder-Van Belle. Quant à la Suzuki Baleno #88 des « Young Drivers », elle a réalisé une belle course en pointant à la 4ème place de la Classe B avant de renoncer à 1h20 de l’arrivée suite à un bris de boîte de vitesses. Mais la Nippone, pilotée par Massimo Petralia et Laurent Dauw, en a étonné plus d’un et attend les prochaines courses de pied ferme.

Prochaine étape sur le circuit de Dijon-Prenois les 28 et 29 avril. Le classement complet des Spa 400 est à retrouver ici.