C'est déjà ce samedi qu'aura lieu la cinquième manche du championnat de Belgique des rallyes du côté de Bocholt. Il est déjà temps de faire le point sur cette saison déjà bien entamée.

Avant d’en découdre avec la terre -et l’asphalte- de Bocholt, les outsiders du BRC sont dans un mouchoir de poche au classement général. Cela ne va pas sans nous réjouir tant la compétition est rude et serrée.

Si les pilotes ne peuvent pas marquer de points sur chaque rallye au programme cette année, c’est parce que le RACB a décidé qu’il y avait trop de manches pour les budgets des pilotes et que laisser sa chance à la plus petite structure était important. Cela ne va pas sans lien évidemment avec la volonté de garder toutes les manches qui se battent pour rester sur la scénette belge. De ce fait, il semble que la tactique paiera autant que la régularité et les performances lors de ce championnat 2018. Et cela, pas mal de pilotes l’ont bien compris.

Alors que nous en sommes à la réelle moitié du championnat, les écarts entre les premières places sont très faibles. Kris Princen, qui a fait abstraction du -relativement long- Rallye de Wallonie, détient actuellement la première position au classement général. Verschueren avait lui aussi fait l’impasse sur une manche précédente et se classe alors deuxième avec 52 points contre 56 pour Kris. La lutte semble donc bien se jouer entre les deux pilotes flamands, l’un détenteur du titre de champion de Belgique et l’autre, qui depuis quelques mois ne cesse de lui mener la vie dure. Adrian Fernémont est troisième avec un tout autre total de 32 points, normal au vu de son nombre plus faible de participations… Sébastien Bedoret et Gunther Monnens complètent ce top 5, loin derrière les deux outsiders.

Vous l’aurez compris, c’est dans les campagnes de Bocholt qu’une avance au championnat pourrait bien avoir lieu. Et cela en guise de préparation avant l’un des plats de résistance qui aura lieu, comme de tradition, à Ypres à la fin du mois de juin.