Le Belge, leader provisoire au championnat du monde des rallyes, a remporté l'édition 2018 du rallye d'Ypres.

Il semblerait que vous utilisez un bloqueur de publicités.
Aidez-nous à faire évoluer le site en le désactivant. Merci pour votre aide !

Si la Hyundai I20 R5 s’est montrée performante durant ces deux jours de course, il n’en était pas moins qu’elle a demandée un temps d’adaptation au duo belge. Thierry Neuville a commencé calmement, engrangeant quelques secondes à la suite des spéciales dans le Westhoek avant de bien prendre le large samedi avant la pause de midi.

En embuscade derrière le pilote officiel Hyundai, Kris Princen a tout fait pour s’emparer de la deuxième place finale détenue par Vincent Verschueren. Le champion BRC en titre a résisté alors que son adversaire flamand avait réduit son retard à moins de cinq secondes avant la dernière spéciale.

Derrière le podium, Cédric Cherain se satisfera de sa quatrième position, signant la première bonne opération de la saison. La pression était double pour le pilote liégeois puisqu’il avait pris la décision de partir en première position, soit juste avant un certain… Neuville ! Sébastien Bedoret signe lui aussi une toute bonne opération pour Skoda, le pilote soutenu désormais par Freddy Loix accumulant les classements de bonne qualité pour la marque qui domine clairement le marché des R5. Adrian Fernémont a connu un rallye plus difficile que précédemment même s’il se trouve finalement à la sixième place du général.

Quelques sorties ont évidemment été de la partie sur ce parcours toujours plus rapide et piégeux. On citera McCormack, Veiby, Vanneste, Demaerschalk et… De Mévius. Voilà la série qui continue pour le pilote RACB, comme quoi tout cela n’était certainement pas de la faute du copilote…

Voilà qui est donc bon pour Neuville qui était bel et bien un cran au-dessus de ses adversaires belges et anglais, entre autres. Une bonne dose de mise en confiance qui ne devrait pas être de trop avant d’entamer l’ultime moitié du championnat WRC pour la course au titre. La sortie d’Ypres aurait-elle jouée en sa défaveur l’an passé ? C’est une question à laquelle nous ne saurons jamais répondre mais qui du moins, ne se pose plus cette année. Bloquez déjà la date pour l’an prochain, Ypres sera très certainement une nouvelle fois incontournable…