A partir du 12 octobre prochain, l'Union Européenne imposera un nouvel étiquetage pour les carburants vendus à la pompe. L'objectif est d'harmoniser les appellations afin de mieux guider les automobilistes dans le choix de leur carburant.

Dans quelques semaines, l’Union Européenne instaurera une nouvelle manière d’étiqueter les carburants. Cette mesure vise à « simplifier » les appellations et à les uniformiser au sein de l’union.

Ainsi, les essences seront désormais symbolisées par un rond, dans lequel nous retrouverons la lettre E. E5 concernera le SP95 et SP98 conventionnels. E10 sera maintenu pour le SP95 contenant 10% d’éthanol et E85 concernera le super-éthanol.

Les différents types de gazole seront traduits par un carré apposé de la lettre B. Le chiffre correspondra à la quantité de biocarburant. Le diesel classique deviendra ainsi B7. Dans un futur proche, le diesel synthétique sera désigné par l’appellation XTL.

Les carburants alternatifs seront affichés sous forme de diamant. H2 signifiera hydrogène, GNC pour le gaz naturel comprimé, GPL pour le gaz naturel liquéfié et GPL pour le gaz de pétrole liquéfié.