Mauvaise nouvelle pour les conducteurs français, qui constateront très probablement une légère montée du prix de leurs assurances auto dès 2019.

Dès le début de l’année prochaine, les automobilistes français constateront une hausse de l’ordre de 1 à 2% du prix de leur assurance auto. Pour cause, le gouvernement souhaite que les compagnies d’assurance contribuent de manière plus active à l’alimentation du Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages, qui a pour vocation d’indemniser les victimes d’accidents causés par des automobilistes non assurés.

En effet, le pourcentage de contribution pour ce fond passera de 12 à 25% pour les compagnies. Cette mesure devrait permettre de générer environ 33 millions d’euros chaque année pour ce fonds.

A titre d’exemple, en 2017, environ 700.000 véhicules non-assurés circulaient sur le territoire. Dans le même temps, 27970 constats ont été dressés avec un véhicule en défaut d’assurance.