Une nouvelle vague de rappels vient d'être annoncée, concernant les airbags défectueux fournis par l'entreprise Takata.

Après la dernière campagne de rappels concernant 50,36 millions de gonfleurs d’airbags défectueux, pas moins de 1,7 millions de véhicules supplémentaires, répartis chez plusieurs constructeurs, vont devoir passer au garage.

La marque la plus impactée est Subaru, qui doit rappeler 826.144 véhicules. Parmi les autres rappels, nous retrouvons Mercedes-Benz/Daimler avec 448.468 véhicules, Volkswagen / Audi, avec 119.394 unités et BMW, qui devra rappeler 266.044 voitures.

Tesla pourrait, de son côté, procéder au rappel de 68.763 Model S produites entre 2014 et 2016. Enfin, Ferrari devra remplacer les airbags de 11.176 véhicules, produits entre 2014 et 2018.