Dans sa quête vers la connectivité, Audi va lancer très prochainement un système de synchronisation au réseau des feux tricolores en Europe.

Notre site ne tire des profits que de la publicité, en échange d'un contenu de qualité et entièrement gratuit. Aidez-nous à évoluer en désactivant votre bloqueur de publicités pour notre site.

Audi va lancer sous peu, dans un premier temps dans la ville d’Ingolstadt, un système qui permettra aux véhicules connectés de la marque de récupérer le statut des feux tricolores, de façon à adapter un itinéraire ou d’afficher le temps d’attente restant avant le passage au vert.

Aux États-Unis, les clients Audi utilisent la fonction Time-to-Green depuis deux ans : si le conducteur atteint un feu au rouge, un compte à rebours apparaît dans l’Audi virtual cockpit ou l’affichage tête haute et décompte les secondes jusqu’à la prochaine phase verte. Ce service est désormais disponible sur plus de 5 000 carrefours aux États-Unis. Depuis février, Audi propose une autre fonction en Amérique du Nord, dont l’objectif est justement de permettre d’attraper cette fameuse « onde verte ». Cette fonctionnalité, baptisée Green Light Optimized Speed Advisory (GLOSA), indique au conducteur la vitesse idéale pour atteindre le prochain feu au vert.

Les fonctions Time-to-Green et GLOSA seront activées dans certains modèles Audi à Ingolstadt, pour commencer. Tous les modèles Audi e-tron ainsi que les A4, A6, A7, A8, Q3, Q7 et Q8 qui seront produits à partir de la mi-juillet (année modèle 2020) sont concernés. Pour bénéficier de ce service, la voiture doit être équipée du pack Audi connect Navigation & Infotainment et de la reconnaissance des panneaux de signalisation par caméra disponible en option.

À long terme, la circulation en ville tirera profit de cette technologie. Par exemple, si les voitures envoient des données anonymes à la ville, les feux tricolores pourront fonctionner de manière plus flexible. Tout conducteur connaît la situation suivante : le soir, il attend à un feu rouge et pourtant, aucune voiture n’est présente à l’horizon. Des feux tricolores connectés en réseau pourraient réagir en fonction de la demande. Les conducteurs de véhicules d’autres marques pourront également bénéficier des travaux de développement menés par Audi à travers la technologie Traffic Light Information, ce qui est une bonne nouvelle pour les villes qui pourront utiliser les données anonymes des véhicules pour gérer le trafic plus efficacement.