S'abonner
Audi vient de dévoiler la nouvelle variante ultra sportive de son Q8, qui viendra d'ici peu affronter les redoutables BMW X6 M et Mercedes-AMG GLE 63S.

Après de longs mois d’attente, Audi nous dévoile enfin son nouvel RS Q8, qui n’est autre que le cousin du Lamborghini Urus, avec qui il partage la même plateforme et le même bloc moteur.

Sous son capot, nous retrouvons en effet le nouveau V8 4.0l bi-turbo, doté d’un système d’hybridation légère. Il développe ainsi une puissance de 600 chevaux et dispose de 800 Nm de couple, lui permettant d’abattre un 0 à 100 km/h en seulement 3,8 secondes. Modèle RS oblige, la puissance est transmise aux quatre roues via un système Quattro, au tempérament propulsif (jusqu’à 85% de puissance sur l’essieu arrière).

Comme indiqué, le moteur est associé à un alterno-démarreur, qui lui permet de réduire d’environ 10% sa consommation de carburant et ses émissions de CO2. Lors des décélérations et des phases de freinage, ce système permet de récupérer jusqu’à 12 kW. Cette puissance est alors stockée dans une batterie lithium-ion compacte. Quand le conducteur lève son pied de l’accélérateur à une vitesse comprise entre 55 et 160 km/h, et en fonction de la situation et du mode de l’Audi drive select, la gestion des systèmes sélectionne l’une des deux options, à savoir permettre à la voiture de récupérer de l’énergie ou de rouler en mode roue libre avec le moteur coupé durant un maximum de 40 secondes. Le V8 est également couplé à un système de désactivation de cylindres intelligent. À bas et moyens régimes sur les rapports supérieurs, ce système désactive les cylindres 2, 3, 5 et 8 en interrompant l’injection de carburant et l’allumage, et en fermant les soupapes d’admission et d’échappement.

SUGGESTION :  Audi va supprimer 9500 emplois en Allemagne d'ici 2025

Du côté de l’amortissement, Audi a fourni un sérieux travail pour rendre le RS Q8 le plus polyvalent possible. En outre, sa hauteur de caisse peut varier de 90mm. Le freinage n’est pas en reste, avec une monte de série comprenant des disques avant de 420mm et de 370mm à l’arrière, ainsi que des étriers à dix pistons. Un kit de freinage RS, disponible en option, fait grimper le diamètre des disques avant à 440mm.

Visuellement, le RS Q8 se caractérise par une gueule plus agressive, intégrant une calandre single-frame en nids d’abeilles, ainsi que par quelques touches de fibre de carbone. L’arrière reçoit les traditionnelles sorties ovales et des sorties d’air factices, renforçant le caractère sportif. En parallèle, le SUV peut se configurer avec de nouvelles teintes et une sélection de jantes pouvant atteindre les 22 pouces de diamètre.

A son bord, nous retrouvons une ambiance similaire à celle des nouvelles RS 6 et RS 7. L’habitacle reçoit ainsi de nouveaux sièges RS, la possibilité d’inclure de la fibre de carbone un peu partout, ainsi qu’un virtual cockpit adapté à une utilisation sportive.

La nouvelle RS Q8 arrivera chez les concessionnaires en Belgique et dans d’autres pays d’Europe au cours du premier trimestre 2020.