Actualité

Vers l’arrivée d’une nouvelle taxe sur les pneus ?

BLOQUEUR DE PUBLICITE

Notre site tire ses uniques revenus de la publicité. En bloquant ces dernières, affichées pour ne pas gêner votre expérience, vous nous empêchez de développer notre entreprise. Nous vous serions reconnaissants de bien vouloir désactiver votre bloqueur pour notre site.
Alors que l'électrification du parc automobile présage de lourdes pertes dans les caisses de l'état, notamment sur les taxes et accises, l'idée de taxer les pneumatiques sous le couvert de l'écologie semble se préciser.

A en croire nos confrères d’Autonieuws, l’idée d’une nouvelle taxe écologique sur les pneus serait en préparation au niveau de la Belgique. Il faut dire qu’avec une électrification conséquente du parc automobile, la baisse des revenus liée aux accises sur le pétrole, en plus d’autres taxes, créera un trou de plusieurs milliards d’euros dans les caisses de l’Etat.

Quelle meilleure idée donc que de se servir de l’écologie pour créer une foule de nouvelles taxes. La dernière idée de taxe fait suite à une enquête, qui pointe du doigt les particules fines générées par les pneumatiques et les freins de nos voitures. Electrique ou thermique, l’enquête annonce en effet que certains pneumatiques rejetteraient autant, voire plus de particules fines qu’un moteur récent.

De 100 à 0 km/h : quelles sont les 50 meilleures voitures?

Dans cette optique, l’idée d’une taxe calculée sur base du diamètre et de la largeur du pneu semble séduire certains politiciens.

Rappelons que depuis quelques mois, l’arrivée d’une taxe kilométrique se précise, au même titre qu’une autre taxe, basée sur le poids des voitures. Une suite logique en rappelant que les véhicules électriques pèsent toujours bien plus lourd que leurs homologues thermiques.

S'abonner
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer