BMW

La BMW Série 4 enlève le haut

BMW présente aujourd'hui la variante cabriolet de la nouvelle Série 4. Le toit en dur de la précédente génération laisse sa place à une capote souple.

BMW bouleverse tous les codes avec sa nouvelle Série 4. En plus de sa nouvelle calandre, la version cabriolet du modèle, présentée aujourd’hui, troque son toit en dur pour une capote souple.

Sans surprise, ce choix permet au cabriolet d’économiser de précieux kg, pour réduire les émissions de CO2 et ne pas trop plomber les performances du modèle. Cette capote est en effet 40% plus légère que le toit rétractable de la précédente génération. BMW assure toutefois un niveau d’insonorisation et d’isolation thermique équivalent. A voir !

La déclinaison de la Série 4 s’équipe de renforts dans le châssis, de manière à conserver les facultés dynamiques de cette nouvelle « 4 ».

Sous le capot de la Série 4 Cabriolet, BMW propose l’ensemble des motorisations disponibles sur le coupé. Les clients peuvent donc opter pour des blocs essence et diesel à quatre ou six cylindres, presque tous équipés de micro hybridation. Le système 48V de BMW offre ainsi un gain de 11 chevaux dans les phases d’accélérations, de manière à réduire les consommations et émissions polluantes, d’environ 10%. Bien entendu, une M4 Cabriolet rejoindra le line-up d’ici l’an prochain.

L’autre avantage du toit souple se ressent sur le coffre, qui bénéficie de 80 litres de plus que celui de la précédente génération. Il dispose ainsi de 300 litres avec le toit ouvert et de 385 litres en fermant la capote. La nouvelle BMW Série 4 sera proposée sur notre marché dans le courant du mois de mars prochain.

S'abonner
Bouton retour en haut de la page