Actualité

Union Européenne : Un limiteur de vitesse « intelligent » sur toutes les voitures neuves pour 2022

En Europe, il ne sera bientôt plus possible de dépasser les limitations de vitesse avec sa voiture. Effectivement, la commission européenne vient d'accepter un projet visant à bloquer électroniquement la vitesse des voitures selon l'endroit où elles circulent.

Dès 2022, toutes les voitures neuves vendues dans l’Union Européenne devront être équipées d’un limiteur de vitesse capable de s’adapter aux limitations en vigueur. En d’autres termes, il ne sera plus possible de dépasser la vitesse annoncée sur une route. Enfin si, un système permettra de désactiver l’assistance en cas d’urgence, moyennant l’allumage d’une alarme dissuasive, comme lorsque vous ne portez pas votre ceinture de sécurité. En parallèle, l’Union Européenne précise qu’une mise à jour devra être proposée développée pour offrir un système équivalent à toutes les voitures en circulation pour maximum 2024.

Introduit par l’ETSC, une organisation œuvrant pour la sécurité routière, le projet devrait permettre, selon eux, de réduire de 30% les accidents mortels, avec plus de 25.000 vies sauvées sur quinze ans.

D’un point de vue technique, ce limiteur de vitesse fonctionnera grâce à des données GPS et des scanners de panneaux. A la vue d’un panneau ou sur base d’une vitesse reconnue dans la base de données, le véhicule appliquera une limite de vitesse électronique à la voiture, de manière à l’empêcher de la dépasser. De plus, ce système devra être en mesure d’adapter la vitesse selon les conditions climatiques et les virages, sans possibilité de ne pas tenir compte de ces « optimisations ».

Vous l’aurez compris, profitez de vos dernières années de « liberté » sur les routes, car l’automobile plaisir vit désormais ses dernières heures. Concernant les véhicules déjà en circulation, reste à voir comment l’opération sera mise en place. Si de nombreux véhicules récents permettraient une installation via des mises à jour, de nombreux véhicules roulent encore sans le moindre logiciel embarqué, pouvant servir de base technique.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page