Si l’hiver est synonyme de fêtes et de soirées auprès de la cheminée, il est également responsable de toute une flopée d’ennuis dont on se passerait bien sur nos voitures. Dans ce petit dossier, nous tâcherons de vous faire part de nos meilleurs conseils pour passer l’hiver dans les meilleures conditions avec votre ou vos véhicules chéris !

En fonction des régions ou des pays, la chute des températures pourrait rapidement se traduire par l’apparition de verglas, voire de neige. Si ce conseil est probablement le “number one” sur beaucoup de guides, c’est qu’il est extrêmement important.

S’ils ne sont pas encore chaussés, pensez à équiper votre véhicule de pneus hiver. En dehors d’un gain d’adhérence accru sur les surfaces glissantes, sa gomme, plus tendre, aura tendance à mieux encaisser les basses températures. En règle générale, la permutation des roues est conseillée dès les premières descentes sous la barre des 7 degrés.

Si l’investissement peut parfois paraître important, gardez à l’esprit que pendant que vous utilisez vos pneus hiver, vous n’usez pas vos pneus été. Merci Cap’tain Hobvious !

Passons maintenant du premier contact avec la route à la batterie. En raison des basses températures, cette dernière pourra parfois mettre en évidence quelques faiblesses (surtout pour celles ayant déjà quelques années au compteur). S’il vous arrive de laisser votre véhicule stationné plusieurs jours à l’extérieur, dans un carport par exemple, vous pourriez vous munir d’un petit chargeur de batterie, qui maintiendra cette dernière à bonne charge. Voici un exemple d’appareil peu onéreux, pouvant parfaitement remplir cette tâche.

En plus de perdre en autonomie par le froid, les autres pertes s’accentuent généralement par un usage plus intensif des options de confort (sièges chauffants, chauffage), ou encore les phares, utilisés plus souvent durant cette période.

En voiture, une bonne visibilité est primordiale. Cependant, en hiver, il est fréquent d’avoir du givre, voire de la neige sur les surfaces vitrées. Pensez donc à remplir votre réservoir de lave-glace par de l’antigel, ainsi que d’en remplir une petite bouteille équipée d’un pulvérisateur, que vous garderez dans votre coffre au cas où.

Très important : Ne versez jamais d’eau chaude sur le surfaces vitrées. Vous pourriez, de cette façon, fissurer la vitre, par un choc thermique.

Tant que vous êtes dans le coffre, profitez-en, si possible, pour vous équiper de câbles de démarrage et de remorquage.

Passons maintenant au démarrage du moteur. Toujours en raison du froid, celui-ci peut parfois s’avérer être laborieux. En cas de démarrage compliqué, privilégiez plusieurs tentatives plutôt qu’un long essai, qui ne ferait que vider votre batterie inutilement. Si la voiture ne démarre pas, pensez à allumer vos phares, de façon à chauffer la batterie.

Une fois démarrée, il est conseillé de ne pas laisser la voiture tourner à vide pour la faire chauffer.

Enfin, pour préserver votre véhicule, lavez votre véhicule de manière régulière. Si beaucoup d’automobilistes ont tendance à ranger leur nettoyeur haute pression jusqu’à l’arrivée du printemps, il est vivement recommandé de régulièrement laver son véhicule, de façon à éviter la corrosion liée à la présence de sel sur les routes. L’usage de cires spéciales peut également vous aider à protéger votre carrosserie tout en facilitant fortement son nettoyage. N’hésitez pas à passer faire un tour sur notre boutique en ligne de detailing auto pour en savoir plus.

Vous voilà donc fins prêts pour affronter l’hiver dans les meilleures conditions. Bonne route à tous et passez d’ores et déjà une excellente fin d’année 2018.