Tenter de vendre un véhicule est souvent compliqué. Devoir gérer les prises de rendez-vous, les multiples questions par mail/téléphone… Bref, une activité relativement chronophage, dont on se passerait bien volontiers. Imaginez-donc la difficulté supplémentaire lorsqu’il s’agit de revendre un véhicule en panne ou sérieusement endommagé.

Lorsqu’un véhicule tombe en panne, certaines tentatives de réparation peuvent rapidement dépasser le coût du bien en question, surtout lorsque le véhicule en question a atteint un certain âge. Dans ces cas de figure, il n’y a généralement pas d’autre solution que de s’en séparer. Toutefois, si vous avez déjà eu l’occasion de revendre un véhicule en état de rouler, par vos propres moyens, vous savez que c’est une tâche relativement compliquée, pouvant parfois s’avérer être très longue. Nous vous laissons donc imaginer le cauchemar pour en faire de même avec une “épave”.

Heureusement, il existe une solution pour pallier à ce problème. Il suffit de prendre contact avec un Spécialiste de rachat voitures en panne. Ce dernier, via un simple appel téléphonique, ou le remplissage d’un formulaire en ligne, se chargera de remettre une offre sans engagement, incluant un prix de reprise, et ce peu importe le problème rendant le véhicule inapte à la circulation : accident, panne moteur, boîte de vitesses endommagée, … Autre point positif : Le vendeur n’a pas à se déplacer. Rachat-Voiture.fr, un spécialiste de reprise de voitures en panne,  se chargera de venir expertiser le véhicule sur place. Une fois l’offre acceptée par le vendeur, l’entreprise se charge d’effectuer toutes les démarches administratives. Le vendeur devra simplement se munir d’une pièce d’identité et de la carte grise du véhicule mis en vente. En règle générale, la démarche dure moins de 24 heures. Concernant le paiement, ce dernier est effectué par virement bancaire ou en cash, à condition que le montant de la vente soit inférieur à 1000 euros.

Pour effectuer une simulation de reprise, le plus simple demeure d’utiliser le formulaire présent ici. Il suffit ensuite de le remplir, soit via le numéro d’immatriculation, ou en choisissant le véhicule via le formulaire complet. Il suffira d’indiquer la date de première mise en circulation, la marque, le modèle, l’année, la puissance, le type de boîte de vitesses, ainsi que le kilométrage. Un conseiller prendra ensuite contact afin de présenter une estimation de reprise.

Au final, cette solution permet, en plus de gagner du temps, de tirer le meilleur prix d’un véhicule en panne.