La commission européenne vient d'approuver les seuls limites d'émissions de CO2 pour 2025 et 2030, concernant les véhicules.

Notre site ne tire des profits que de la publicité, en échange d'un contenu de qualité et entièrement gratuit. Aidez-nous à évoluer en désactivant votre bloqueur de publicités pour notre site.

D’ici 2025, les constructeurs auront l’obligation de ne pas dépasser une moyenne de 81g/km de CO2 et de 59g/km à compter de 2030.

Les constructeurs ne respectant pas ces nouvelles règles seront contraints de s’acquitter de lourdes amendes, calculées en fonction du nombre de véhicules vendus. De ce fait, chaque gramme dépassé se soldera par une amende de 95€, qu’il faudra multiplier par le nombre de véhicules concernés. Autant dire que dans un avenir très proche, les marques vont prendre très au sérieux le développement de leurs technologies en matière de motorisations hybrides et électriques.

Si certains constructeurs, tels que Toyota, parviennent déjà en partie à se plier à ces exigences, d’autres groupes profitent actuellement de la loi pour mettre en place des jeux d’écriture, permettant d’éviter les sanctions. Il y a quelques jours, le groupe FCA a ainsi racheté des crédits carbone à Tesla afin d’éviter une amende très salée.