En Suisse, le gouvernement envisage fortement l'installation de systèmes capables de mesurer le niveau de sonorité d'un véhicule surpris en excès de vitesse, de façon à lutter contre les voitures préparées et la vitesse.

Si les échappements « sport » ont été pointés du doigt l’an dernier, en raison d’une pollution sonore déplorée par les politiques en Europe pour les quelques voitures sportives en étant équipés, la Suisse souhaiterait aller encore plus loin, en intégrant un système capable de relever le niveau de sonorité d’un véhicule flashé pour excès de vitesse.

De cette manière, lors de la rédaction du PV, l’agent pourra agrémenter la note d’un supplément en cas de non respect des seuils instaurés en matière de sonorité des véhicules.

Reste à voir si un tel système sera amené à proliférer sur le reste du continent !