Notre site ne tire des profits que de la publicité, en échange d'un contenu de qualité et entièrement gratuit. Aidez-nous à évoluer en désactivant votre bloqueur de publicités pour notre site.

Des salariés mobiles contribuent à rendre une entreprise fonctionnelle et performante. Mais la réalité du quotidien fait que les collaborateurs sont bien souvent éloignés des centres-villes, et insuffisamment desservis par les transports en commun. Cela implique de longs trajets pour se rendre au travail ou effectuer des déplacements professionnels, et les employeurs ne proposent parfois pas d’alternatives viables. Le manque de mobilité représente pourtant un véritable coût pour toute entreprise.

Alors, comment le combler et quels sont les bénéfices à en tirer ? Cet article se propose de vous apporter des éléments de réponse.

Optimiser les déplacements pour réduire les coûts

Les coûts et les contraintes liés à l’entretien d’une voiture sont nombreux : coût d’achat, d’usage, stationnement, embouteillages, carburant, empreinte environnementale… Pour réduire ces coûts, la propriété d’un véhicule cède progressivement la place à d’autres solutions innovantes, telles que le covoiturage, la location de voiture au mois ou encore l’autopartage.

En effet, il existe un éventail de nouveaux services venant remplacer les solutions traditionnelles que sont l’achat, la location longue durée ou encore les taxis. L’autopartage, par exemple, consiste à élargir l’usage d’un véhicule à plusieurs salariés, permettant ainsi de réduire le nombre de voitures au sein d’une flotte automobile.

La location de voiture au mois, de son côté, est une solution de mobilité très flexible, qui permet d’assurer les besoins d’un collaborateur et de son entreprise sur une période définie, avec la possibilité d’étendre la durée du contrat en cours de route. Un excellent moyen de ne pas subir les coûts d’immobilisation du véhicule lorsque celui-ci n’est pas requis.

En quoi améliorer la mobilité soutient le développement d’une société ?

C’est un fait, en cas d’incident ou de sinistre à l’intérieur d’un véhicule vétuste, mal entretenu ou sujet à tout autre manque quant aux obligations légales de sécurité, la responsabilité de l’employeur est directement engagée à l’égard de ses collaborateurs. Pour cette raison et pour d’évidentes raisons éthiques, des économies sur la mobilité ne doivent pas se faire au détriment de la sécurité.

Des solutions comme louer une voiture au mois permet de mettre des modèles récents à disposition des salariés, aux normes en termes de sécurité et dotés d’options adaptées aux besoins de l’entreprise et des déplacements professionnels. Par ailleurs, l’entretien des véhicules est pris en charge par les entreprises de location, ce qui permet aux employeurs de se concentrer sur leur cœur de métier.

Quels sont les avantages d’une entreprise mobile ?

Les atouts d’une optimisation des mobilités au sein de l’entreprise sont nombreux, et permettent de faire face aux variations de la conjoncture économique avec sérénité :

  • Optimisation du capital humain : une entreprise mobile attire les jeunes diplômés et les talents. Ces jeunes générations dépendent davantage des transports en commun et préfèrent rejoindre les effectifs d’une entreprise dont l’accès est facilité.
  • Bienfaits environnementaux : utiliser des solutions alternatives, réduire l’utilisation des véhicules professionnels et utiliser des modèles neufs moins polluants sont autant de choix qui participent à réduire les émissions de gaz à effet de serre, ce qui met en valeur l’image de marque de l’entreprise.
  • Image de marque et culture d’entreprise : viser une meilleure mobilité s’inscrit dans une démarche et un dialogue fédérateur au sein des entreprises. L’esprit d’équipe et la réflexion collective sont mis en avant.
  • Davantage de flexibilité : l’évolution du marché du travail tend vers davantage de souplesse, avec une augmentation des contrats d’intérim, des CDD et des temps partiels. La location moyenne durée permet de gérer les parcs automobiles avec plus de flexibilité afin d’équiper les collaborateurs sur leur durée de travail définie.