Moto2

Actualité / null

Navarro : « J’ai hâte de remonter sur ma Kalex »

En difficulté en 2016 à cause des blessures à répétion, Jorge Navarro est impatient de commencer la nouvelle saison au guidon de sa Kalex en Moto2.

3ème à l’issue de la saison 2016 en moto3,  Jorge Navarro n’a pourtant pas vécu une saison de tout repos avec 7 abandons et un forfait pour l’Espagnol.

Tourner vers 2017, la présentation de l’équipe Fédérale Oil Gresini a eu lieu à Faenza. Navarro a pu enlever le voile sur les couleurs qu’il portera cette saison. Lors de cet événement il a pu se confier à nos confrères de motorsport.com

Articles similaires

Jorge Navarro : «La présentation d’une nouvelle saison est toujours un moment très spéciale, et dans ce cas pour moi plus encore, car elle marque le début d’une aventure passionnante à l’intérieur d’un projet solide et ambitieux.»

Concernant son état de forme l’Espagnol est très confiant : « En ce moment je vais déjà beaucoup mieux. La jambe est en place pour conduire une moto, malheureusement, je ne peux toujours pas courir suite à  la chirurgie du pied et de l’épaule qui était plus délicate, les médecins m’avaient  dit que cela prendrait au moins trois mois. Disons qu’il me manque encore 10%, mais je suis une formation très dure tous les jours pour récupérer. La semaine dernière, je suis monté sur ma moto après deux mois et mes sentiments étaient beaucoup mieux par rapport aux essais de novembre. Pour le début du championnat, je devrais avoir totalement récupéré, j’ai hâte de remonter sur ma Kalex ! »

Jorge Navarro s’est confié sur les changements de catégorie : « Les Moto3 sont très différentes, l’année dernière j’avais une Honda qui devait être conduite en douceur. Le poids du pilote et de l’aérodynamique fait une grande différence. La Moto2 est plus lourde et puissant, le pilote doit être très bien préparé physiquement, déconnecté de tout ce que votre corps ressent. Dès la première journée d’essais, je l’ai remarqué. J’ai changé ma séance d’entraînement à la salle de gym pour renforcer mes muscles. Je pense que pour mon style de pilotage, le mode de travail est beaucoup plus adapté pour moi.  »

Nous retrouverons Jorge Navarro et tous ses adversaires dès le 8 mars pour 3 jours de test à Jerez.

 

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page