Moto2

Déclaration d'après course / Gp d'Argentine

Bon départ pour le team RedBull KTM Ajo !

Pour sa première saison en catégorie intermédiaire, le team Red Bull KTM Ajo a montré avec ses deux pilotes, qu’il n’était pas là pour faire de la figuration !

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour voir l’un des pilotes d’Aki Ajo s’illustrer. Dès le deuxième grand prix, ses deux pilotes se sont montrés agressifs !

Après avoir réalisé la pole position samedi, la première pour un pilote portugais dans la catégorie intermédiaire, Miguel Oliveira ne s’est pas arrêté là! Après la chute d’Alex Marquez en course en Argentine, Oliveira s’est vu offrir une marche du podium plus haute que prévu avec une deuxième place. Week-end presque parfait pour le Portugais avec une pole, le tour le plus rapide et le podium.

Articles similaires

Miguel Oliveira :« Obtenir cette deuxième place aujourd’hui en Argentine est fantastique. Le début de la course n’a pas été facile, car j’ai eu quelques frayeurs lorsque j’étais dans le groupe de tête. Ensuite, deux adversaires se sont échappés et je ne pouvais pas les suivre. Peu à peu, j’ai essayé de les rattraper car je pensais avoir un meilleur rythme, mais je ne savais pas si c’était assez pour les dépasser. J’ai essayé et je n’ai jamais abandonné. Au dernier tour, j’ai vu que Marquez a chuté. C’est dommage, mais j’étais là pour monter sur une marche supérieure du podium. Je suis très content de ce résultat. C’est une récompense pour le bon travail que nous avons accompli au cours de ces derniers mois « .

Le rookie, champion du monde Moto3 2016, Brad Binder a lui aussi réalisé un très bon week-end en Argentine. Toujours convalescent, le principal objectif du Sud-Africain était les points. Dès le départ, Binder a gagné de nombreuses places, Pour se retrouver dans la lutte pour la 6ème place. À l’issue de cette deuxième course de la saison, Binder passe la ligne en 9ème place, il décroche ses premiers points en moto2. Tout semblait bien parti jusqu’à la mauvaise nouvelle dimanche matin, la plaque dans son bras a bougé, le pilote Sud-Africain devra se faire opérer pour la 3ème fois pour cette blessure. Il ratera sans doute le prochain rendez-vous.

Brad Binder : «Aujourd’hui a été une très bonne journée pour moi. Depuis que j’ai commencé à monter sur la nouvelle moto je ne me sentais pas à l’aise. Je pensais et je me demandais pourquoi, puisque je n’avais pas eu de grandes craintes et que les choses semblaient toujours sous contrôle, alors je ne comprenais pas pourquoi j’étais si lent. Aujourd’hui, j’étais sur la bonne voie et je me suis donné à 110% du premier tour jusqu’au dernier. Quelque chose a changé dans l’échauffement. Le plus gros problème a été que pendant la nuit j’ai eu beaucoup de douleur dans mon bras, et ce matin, il était très gonflé. Aujourd’hui, j’ai fait des radiographies; nous avons vu qu’il est brisé à nouveau et que la plaque a bougé, alors je devrai subir une autre opération et la réhabiliter. Je tiens à remercier toute l’équipe Red Bull KTM Ajo, pour m’avoir donné une incroyable moto. C’est incroyable d’obtenir mon premier Top 10 dès ma deuxième course et j’ai hâte de revenir sur la bonne voie ».

Pour le Team Manager Aki Ajo, ce deuxième week-end la saison s’est plutôt bien passé. Autant du coté de Miguel Oliveira que de celui de Brad Binder.

Aki Ajo : « La course Moto2 en Argentine s’est très bien passée. C’est seulement la deuxième course de ce projet et nous avons déjà réalisé un podium, un grand merci à tous ceux qui travaillent pour cela. Ce sont de bons moments pour tout les gens impliqués dans ce projet, en particulier pour Miguel Oliveira qui a fait un excellent travail pendant l’hiver. Je répète toujours que c’est un projet à long terme, mais il est très important d’obtenir de bons résultats dès le début afin de poursuivre la motivation très élevée. Notre objectif est, bien sûr d’être au sommet de cette classe et de se battre pour le championnat un jour, mais nous y allons étape par étape. Je tiens aussi à souligner que je suis très satisfait de ce que Brad Binder a fait pendant la course. Il a fait une grande course et un grand combat. Nous savons tous combien l’hiver a été difficile, en raison de son problème au bras . Pour la course, nous avons dû décider si il roulerait ou non, parce que nous ne savions pas s’il en serait capable dû à la douleur dans son bras. Il était très nécessaire d’avoir cette performance – même si maintenant nous savons qu’il va subir une autre intervention chirurgicale et manquera quelques courses « .

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page