Isuzu vient de mettre à jour sa gamme de motorisation avec un nouveau bloc 1.9 Diesel.

Présenté au dernier salon de Bruxelles, le nouveau Isuzu D-Max vient de recevoir une nouvelle motorisation, qui permettra au constructeur de dynamiser ses ventes.

Sur le nouveau D-Max, le moteur 2.5 diesel cède ainsi la place à un tout nouveau quatre-cylindres affichant une cylindrée de 1.898cc. Si la puissance demeure quasiment inchangée avec 164ch, le couple du nouveau 1.9 D atteint désormais 360Nm, une valeur disponible intégralement entre 2.000 et 2.500tr/min. Environ 60 kg plus léger que son prédécesseur, ce 1.9 D répond aux normes d’émissions Euro 6 (même sans additif AD Blue).

Ce moteur quatre-cylindres intègre également diverses innovations, comme un tendeur de courroie automatique, ainsi qu’un filtre à huile écologique. Les cylindres ont un coating protecteur pour renforcer et prolonger la durée de vie. Des poussoirs de soupape hydrauliques diminuent la résistance et l’usure. Les pistons sont revêtus de graphite pour une meilleure durabilité et le turbocompresseur utilise une géométrie variable pour un rendement optimal. Les valeurs de consommation et donc également d’émissions de CO2enregistrent une baisse sensible. En fonction de la configuration, la réduction atteint de 4% à 16%. Ce nouveau 1.9 D permet également au confort acoustique de se renforcer.

Le nouveau quatre-cylindres turbodiesel du D-Max est également associé à de nouvelles boîtes de vitesses. Le client a le choix entre une boîte manuelle 6 vitesses et un premier rapport extra-court pour démarrer plus facilement, ou la nouvelle transmission automatique qui dispose désormais de 6 rapports (au lieu de 5). Cette transmission automatique peut également être contrôlée de manière séquentielle grâce au levier de commande.

Article précédentLivio Loi motivé pour faire encore mieux à Austin
Article suivantDes débuts réussis pour TDS Racing