Suite au récent scandale du dieselgate, qui a révélé plusieurs cas de tricherie sur les émissions d'oxyde d'azote de certains moteurs diesel, les constructeurs allemands se sont alliés afin de tenter de faire revenir l'intérêt pour ce carburant.

De plus en plus de villes et/ou de pays envisagent sérieusement l’évincement du diesel de leurs routes. Afin d’en contrecarrer les effets négatifs, et, surtout, la mauvaise réputation qu’il s’est fait avec le scandale du dieselgate et la politisation du phénomène, les constructeurs allemands se sont organisés afin de proposer une mise à jour gratuite à leurs clients possédant des moteurs répondant à la norme Euro 5.

Au total, les constructeurs devraient rappeler à leurs frais, au total 5 millions de véhicules, et devraient diminuer de 25 à 30% les émissions d’oxyde d’azote de chacun d’entre eux.