Actualité

Bruxelles : Certaines voitures seront interdites dès 2018

Une zone basses émissions sera mise en place à Bruxelles le premier janvier prochain. Le but étant d'évincer les véhicules les plus polluant de la capitale d'ici 2025.

Dans le but de réduire la pollution présente dans la capitale, la région bruxelloise mettra en place dès le premier janvier des restrictions d’accès à certains véhicules. Les critères seront resserés progressivement jusqu’en 2025 afin de n’y laisser entrer que des véhicules « propres ».

Côté diesel, dans un premier temps, seules les voitures immatriculées après le premier janvier 1997 seront encore acceptées. En 2019, cette limite concernera les véhicules immatriculés avant le premier janvier 2006. Pour les moteurs essence, les véhicules âgés de plus de 18 ans seront interdits à partir de 2019. Heureusement, aucun système de vignette n’est prévu, comme c’est par exemple le cas dans certaines villes Françaises.

Le groupe Volkswagen pourrait rappeler plus de 124.000 véhicules électrifiés chez VW, Audi et Porsche

D’après nos confrères de l’Echo, une amende de 350 euros pourrait être appliquée aux conducteurs allant à l’encontre de cette nouvelle mesure. A la suite d’une amende, le propriétaire du véhicule sera « immunisé » pour une période de trois mois, le temps de lui laisser la possibilité de changer de véhicule.

Pour les poids lourds, véhicules prioritaires et les véhicules transportant des personnes handicapées, des dérogations seront prévues.

Plus d’informations à ce sujet nous parviendront ce soir, à la suite d’une conférence de presse qui sera tenue à 21 heures.

S'abonner
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer