Ce n'était plus une surprise : le gouvernement wallon s'est penché il y a quelques jours sur le cas des véhicules ancêtres dans le but de les obliger à passer un contrôle technique périodique.

Jusqu’à présent, les véhicules ancêtres n’étaient pas soumis à l’obligation de passer périodiquement au contrôle technique. Un simple contrôle à l’achat était suffisant.

Cependant, le gouvernement wallon instaurera dès 2018 une nouvelle loi qui obligera tous les propriétaires d’ancêtres de moins de 30 ans à se rendre annuellement au contrôle technique. Pour les véhicules de plus de 30 ans, un contrôle sera tout de même prévu tous les deux ans.

Les contrôles seront réalisés en tenant compte de leur date de première mise en circulation et seront basés sur les normes techniques qui étaient en vigueur à cette période. Les anomalies détectées sur les véhicules seront réparties en trois catégories, allant de mineures à critiques. De là, le propriétaire pourra recevoir un simple avertissement, ou, dans les cas les plus critiques, une interdiction de circulation.