S'abonner
Lorsqu’un véhicule arrive en fin de vie et qu’il devient inapte à circuler en respectant les normes de sécurité et les homologations imposées, le passage à la casse s’avère être la solution la plus judicieuse. Mais pourquoi ?

En dehors du simple fait de dépolluer complètement un véhicule laissé à l’abandon, un épaviste agréé VHU sera en mesure de s’occuper de le récupérer et de le démanteler en respectant des normes strictes en matière de destruction d’un véhicule.

En plus de vous donner une bonne conscience vis-à-vis de l’écologie, le fait de se débarrasser d’un vieux véhicule essence ou diesel, permet, sous certaines conditions, de profiter de la nouvelle prime à la casse/conversion, instaurée par le gouvernement français. Concrètement, cette prime permettra au propriétaire d’un vieux véhicule de bénéficier d’une aide financière pour l’achat d’un nouveau véhicule, plus écologique. A titre d’exemple, en envoyant à la casse une vieille auto, son propriétaire peut bénéficier jusqu’à 2.500 € d’aides à l’achat sur sa nouvelle voiture.

De plus, depuis cette année, la prime ne concerne plus que les vieux diesel : elle est désormais étendue aux moteurs essence. Jusqu’à l’an passé, la prime n’était proposée qu’aux ménages non imposables. Dorénavant, tous les français peuvent bénéficier de la prime, et ce peu importe leur niveau de revenus.

Afin d’y voir plus clair sur les véhicules éligibles à une prime à la casse, voici les motorisations concernées :

  • Les véhicules essence immatriculés avant 1997 : Euro 1 ou non classés par la vignette Crit’Air.
  • Les véhicules diesel immatriculés avant 2001 : Euro 1 – 2
  • Les véhicules diesel immatriculés avant 2006 (pour les ménages non imposables) – Norme Euro 3 ou vignette Crit’Air 4

Pour bénéficier de cette fameuse prime, il suffit de se rendre chez un vendeur professionnel, qui se chargera d’effectuer les démarches pour le client. Il est important de souligner que cette prime reste en vigueur pour des véhicules accidentés ou brûlés.

En revenant à l’aspect pratique du démantèlement d’un vieux véhicule, un épaviste pro agréé VHU, tel que Rapid Epave, se chargera de venir récupérer le véhicule après la prise d’un rendez-vous, le tout 24h/24h et 7j/7j. Le gros avantage étant que cette opération ne sera pas facturée à la personne désireuse d’envoyer son véhicule à la casse. Cependant, pour pouvoir profiter de la prime, il faudra être en possession de la carte grise du véhicule à détruire, ainsi que la pièce d’identité du propriétaire.

Au final, cette solution peut être très intéressante pour un véhicule dont le prix de vente est inférieur au montant de la prime à la casse/conversion. Elle a également pour avantage de pousser le renouvellement et le rajeunissement du parc automobile français, en vue de faire rouler des véhicules plus responsables en matière de pollution.