Encore une histoire bien Belge. La DIV va demander à certaines personnes de restituer leur plaque d'immatriculation personnalisée. Certaines d'entre elles sont en effet non autorisées.

Suite à un problème informatique survenu il y a quatre mois, certaines personnes ayant acheté une plaque personnalisée, vont devoir les restituer. En effet, le filtre, en théorie capable de refuser des plaques non autorisées, permettait de demander des plaques uniquement dotées de chiffres. Hors, d’après la loi, ces plaques sont interdites depuis les années… 1950.

Aucune information quant à un éventuel remboursement, pour les personnes concernées, n’a cependant été communiquée.