Après l'énorme scandale du dieselgate, concernant la manipulation de logiciels sur certains moteurs diesel, le groupe Volkswagen pourrait être en passe de subir un nouveau coup dur.

A en croire des sources proches de l’entreprise, le groupe Volkswagen devrait prochainement procéder au rappel de 124.000 véhicules, répartis chez Audi, VW et Porsche. Cette fois-ci, le problème viserait la présence d’un métal cancérigène, du cadmium, découvert dans les chargeurs embarqués de certains véhicules électrifiés du groupe.

A la suite de cette enquête, Volkswagen devrait prochainement lancer une campagne de rappel massive afin de corriger le problème. Les véhicules concernés auraient été produits entre 2013 et 2018.

Néanmoins, l’AFP affirme que les quantités de ce métal sont réduites (0,008g par chargeur) et que le boitier étanche permet d’éviter des mises en contact directes avec l’utilisateur.

Wait and see…