Actualité

France : Le plafond du malus écologique fixé à 20.000 € !

BLOQUEUR DE PUBLICITE

Notre site tire ses uniques revenus de la publicité. En bloquant ces dernières, affichées pour ne pas gêner votre expérience, vous nous empêchez de développer notre entreprise. Nous vous serions reconnaissants de bien vouloir désactiver votre bloqueur pour notre site.
Mauvaise nouvelle (à nouveau) pour les automobilistes français. Le plafond du malus écologique a été revu à la hausse, en parallèle à un abaissement de son seuil d'activation.

A compter du premier janvier 2020, un nouveau barème sera appliqué pour les véhicules neufs. Si celui-ci est connu depuis plusieurs semaines, une nouveauté vient d’être confirmée par le gouvernement, qui a décidé de revoir à la hausse le plafond du malus.

A cet effet, le montant maximal appliqué à l’heure actuelle pour les véhicules jugés polluants, qui est de 12.500€, passera à 20.000€. Cela aura pour conséquence de sérieusement pénaliser les acheteurs de véhicules puissants/lourds. Ce montant sera atteint dès le dépassement des 184 grammes de CO2 sous cycle NEDC 2.0 et 212 pour les véhicules déjà soumis au cycle WLTP.

Bosch va laisser tomber l'électricité au profit de l'hydrogène

En d’autres termes, cette nouveauté assure la disparition de nombreux véhicules sur le marché français, dans un avenir très proche. A titre d’exemple, il faudra s’acquitter d’un chèque de 20.000€ pour une BMW M2 Competition. Pour une Ford Focus RS, il faudra débourser 13.682€ de taxes, ou encore 17.490€ pour une Renault Megane RS.

Rappelons qu’un nouveau barème WLTP sera présenté d’ici quelques mois. Il devrait en principe se montrer un peu plus conciliant que celui annoncé ci-dessus.

S'abonner
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer