Actualité

Import auto Allemagne : comment sélectionner un importateur ?

Vous cherchez un importateur de véhicules en Allemagne qui saura vous accompagner dans la recherche et l’achat de votre future voiture ? Puisque vous avez décidé d’investir dans une voiture qui se trouve à l’étranger, les services d’un mandataire auto d’occasion vous seront très utiles. Encore faut-il trouver la bonne entreprise spécialisée dans la vente de voitures d’occasion.

Consulter les avis en ligne : un bon moyen de présélection

Acheter et importer une voiture d’occasion n’est pas une mince affaire, d’où la nécessité de faire appel à un professionnel comme un mandataire auto. Ce dernier facilite les démarches d’achat de véhicules et leur importation depuis les pays de l’Union européenne comme l’Allemagne. Cette démarche présente de nombreux avantages, pour ne citer que les tarifs moins chers puisque les véhicules sont généralement importés par lots.

Comptez aussi sur les différences de taxes d’un pays de l’UE à l’autre. Au final, le fait d’importer une voiture d’occasion revient moins cher que de passer par un concessionnaire en France.

Mais à quel mandataire auto se fier ? Comment trouver un importateur de voitures allemandes ? La première étape consiste donc à lire les avis sur les importateurs de véhicules qui proposent leurs services en ligne. Mieux encore, prenez le temps de consulter leur site et vous y trouverez assurément les avis (positifs ou négatifs) des clients. Triez ensuite les prestataires qui comptent le plus d’avis positifs. C’est encore un bon moyen pour juger de la fiabilité et du professionnalisme du mandataire.

Plusieurs astuces permettent de vérifier la fiabilité d’un mandataire dont la consultation des forums en ligne. Les internautes y témoignent de leurs expériences avec les mandataires automobiles avec lesquels ils ont eu affaire. Pour trouver les bonnes réponses à vos questions, n’hésitez pas à ouvrir un post spécifique. Il vous sera ainsi plus facile de recueillir les avis, les conseils des autres acheteurs. Votre objectif étant de trouver le meilleur mandataire auto.

Dans la quête d’un importateur de véhicules d’occasion allemands, fiez-vous au bouche-à-oreille. C’est un bon moyen de déterminer exactement la réputation des courtiers automobiles. Réalisez un petit sondage des sites spécialisés dans le secteur automobile.

Importateur d’auto en Allemagne : quelles sont les garanties proposées ?

Le choix d’un mandataire dépendra également des garanties proposées. Ainsi, un expert vous conseillera sur les meilleures affaires du marché de l’occasion en Allemagne et proposera des services sur mesure. Cela implique un contrat avec la concession vendeuse, une facturation claire, des délais de livraison et de mise à disposition très courts et des garanties constructeurs. Renseignez-vous aussi sur la garantie légale des vices cachés qui est normalement valable à compter de la découverte du vice caché.

En outre, la garantie légale de conformité est valable dans les 2 ans qui suivent la date de livraison de la voiture. Elle porte surtout sur les défauts de non-conformité du véhicule, car il peut arriver qu’une voiture ne corresponde pas à la description faite par le vendeur. La garantie commerciale n’est certes pas obligatoire, néanmoins, de nombreux professionnels l’incluent dans le processus de vente de la voiture. S’il s’agit d’anciens modèles, cette garantie ne couvre que le moteur, la boîte, le pont, et ce, pour une durée de 3 mois maximum. En revanche, s’il s’agit de véhicules d’occasion récents, la garantie peut aller jusqu’à 24 mois, mais vous pouvez toujours demander une extension.

Pour aller encore plus loin, vous avez la possibilité de bénéficier de la garantie légale qui assure la coopération du concessionnaire en cas de problèmes. Le processus d’achat d’un véhicule d’occasion importé d’Allemagne peut s’avérer fastidieux, c’est pourquoi il est recommandé de faire appel à un expert dans ce domaine. Si nécessaire, un examen approfondi de la voiture permettra de savoir s’il est plus avantageux de souscrire ou non des garanties supplémentaires.

Pour mieux gérer l’importation de votre voiture d’occasion depuis l’Allemagne, privilégiez un courtier qui a plus de trois années d’existence et qui dispose d’un capital d’au moins 20 000 euros. Exigez une attestation sur l’honneur qui vous prouvera que le professionnel paie convenablement la TVA. N’oubliez pas la copie du quitus fiscal qui doit être normalement à son nom.

Choisir un mandataire auto d’occasion : consulter ses CGV

L’achat d’un véhicule d’occasion constitue un important poste de dépense, de ce fait, le mandataire est tenu de respecter plusieurs obligations vis-à-vis de ses clients. Le prestataire doit ainsi informer les acheteurs des conditions générales liées à la vente de véhicules d’occasion. Ce professionnel y stipule notamment les formalités qu’il prend en charge, comme les certificats de vente et de conformité, la plaque d’immatriculation provisoire… Il est d’usage de s’informer au préalable sur une entreprise avant de confier votre mandat pour l’achat et l’importation d’une voiture d’occasion allemande. Vous éviterez ainsi les prestataires qui figurent sur la liste noire des mauvais vendeurs.

Importer un véhicule d’occasion : gare aux arnaques

L’achat d’un véhicule d’occasion par le biais d’un importateur présente moult avantages, toutefois, personne n’est jamais à l’abri d’éventuelles arnaques. Pour que vous préserver des mauvaises surprises, faisons le point sur les arnaques les plus fréquentes.

Les fraudes à la TVA sont très courantes dans le cadre de l’achat de voitures d’occasion. Les faux mandataires visent ainsi à ne pas payer la TVA en France et passe par une entreprise étrangère qui n’a aucun scrupule à changer le prix HT en TTC. Ce système peut même avoir de graves conséquences pour l’acheteur qui peuvent se voir refuser la délivrance de leur carte grise à cause d’un quitus fiscal non valide. Les services fiscaux sont même en droit de demander le paiement de la TVA jusqu’à 3 ans suivant l’achat de la voiture d’occasion.

Il arrive également que des mandataires peu scrupuleux fraudent dès l’acompte. Ils proposent d’abord des véhicules d’occasions aux meilleurs prix puis demandent un acompte dans le but d’entamer les procédures. Mais au lieu d’importer les véhicules, ils disparaissent tout simplement avec les acomptes perçus. Ces cas d’escroquerie ne sont pas rares, qui plus est, de nombreuses sociétés fictives utilisent de faux papiers ou ont recourt à de faux numéros de Siret pour mieux duper les clients.

S'abonner
Source
Contenu sponsorisé
Bouton retour en haut de la page