Actualité

Réouverture des commerces non essentiels : Qu’en est-il pour les concessions automobiles ?

A partir du mardi premier décembre, les commerces "non-essentiels" pourront rouvrir leurs portes, à condition de respecter un protocole très strict.

Cette année n’a épargné personne; y compris les concessionnaires automobiles, qui n’ont, pour la plupart, pas pu atteindre les chiffres espérés. Heureusement, le gouvernement a finalement décidé de réouvrir une grande partie des commerces « non-essentiels », comprenant également les concessions automobiles.

Les entreprises concernées pourront donc ouvrir leurs portes à partir de demain (mardi premier décembre) jusqu’au 15 janvier, où une nouvelle concertation sera effectuée, afin de prendre la décision de maintenir les ouvertures ou de repasser en confinement partiel.

Concrètement, cette réouverture s’accompagne de mesures visant à endiguer au maximum la propagation du virus. En voici la liste :

  • Le concessionnaire doit impérativement fournir les produits hygiéniques appropriés (gel hydroalcoolique) à ses clients sur toutes les entrées et sorties du bâtiment.
  • Un circuit doit permettre d’assurer le respect du mètre et demi de distanciation
  • La loi autorise un client par tranche de 10 mètres carré
  • Le masque demeure obligatoire
  • Le client doit se rendre seul en concession. Il peut toutefois accompagner une personne incapable de se déplacer seule

Dans le même temps, il est demandé aux visiteurs de se rendre en concession uniquement dans une optique d’achat ou de prise de renseignements, le « fun shopping » étant fortement déconseillé.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page