Actualité

La digitalisation comme levier clé de la reprise de la location de voiture

La réouverture des frontières et donc du tourisme, suite à la crise sanitaire, redonne des couleurs au secteur de la location de voiture. Bien que, durant la crise, le tourisme se soit recentré sur le territoire national, de nouveaux comportements ont émergé amenant les agences de location à se réinventer.

Le marché de la location de voiture

Le marché mondial de la location de voitures représente 98,4 milliards de dollars. Un marché porteur qui devrait voir ses chiffres croître de 4,6% de 2021 à 2028.

D’ailleurs, les loueurs multiplient le nombre de leurs agences, pour être présents au plus près de leurs clients, aussi bien dans de grandes villes que dans des villes de taille moyenne.

Cette croissance du marché questionne toutefois puisque la crise sanitaire a fortement impacté le secteur du tourisme. En revanche, les déplacements professionnels, eux, se sont poursuivis. La baisse des déplacements en avion a fait progresser l’utilisation de la voiture de 18% en France en 2020.

Ce moyen de transport, pratique et fiable, a également séduit les Français durant leurs vacances. Des vacances particulières puisqu’elles se sont faites, de façon majoritaire, à l’intérieur de l’Hexagone ce qui a d’ailleurs créé de nombreuses pénuries chez les loueurs de véhicules.

Avec la réouverture du tourisme international, le secteur de la location de voiture connaît une réelle reprise de son activité. Des changements dans les habitudes de consommation de la clientèle, et en particulier des jeunes générations, sont toutefois constatés. Les jeunes générations, de moins en moins intéressées par la possession d’un véhicule, deviennent clients des loueurs. C’est une nouveauté pour ces agences qui ont davantage tendance à louer des véhicules pour du loisir ou du voyage d’affaires, ce dernier segment représentant tout de même 45% du marché de la location de voiture en France.

Les priorités des particuliers mais également des professionnels ont changé en matière de location de voiture. Marielle MAURE, Responsable Communication, de l’agence Europcar La Roche sur Yon, spécialiste de la location voiture et camion courte durée, l’a notamment remarqué : « il y a encore quelques années, les entreprises étaient à la recherche du prix le plus attractif. Aujourd’hui, elles s’intéressent au coût de la prestation, à l’offre de mobilité en général et à l’efficacité du loueur ».

Les loueurs ont donc dû s’adapter en réinventant leurs offres avec des services à haute valeur ajoutée.

Le digital représente aujourd’hui un facteur clé de succès pour le marché de la location de voiture

Pour profiter de la reprise économique, le secteur de la location de voiture doit proposer des services à haute valeur ajoutée et pour y parvenir le marché tend à se digitaliser. En effet, la digitalisation et l’innovation vont de pair et représentent aujourd’hui des pré-requis nécessaires pour se différencier sur le marché.

Pour l’heure, le digital s’impose principalement en matière de réservation, de restitution du véhicule et de gestion des contrats.

Les agences mettent donc en place des plateformes de conversations automatisées pour résoudre les demandes les plus courantes, équipent leurs agents de tablettes pour établir un état des lieux du véhicule en quelques minutes, communiquent via les réseaux sociaux pour rester en contact avec leurs clients et être en mesure de répondre à leurs questions en temps réel, etc.

D’autres solutions commencent à émerger sur le territoire, c’est notamment le cas du libre-service. Les professionnels en déplacement cherchent à pouvoir réserver une voiture en quelques clics et la prise en main du véhicule doit être tout aussi simple. L’idéal pour le client est de ne pas passer au comptoir de l’agence voire de ne même pas entrer en contact avec un agent, c’est pour cela que le libre-service est privilégié. L’application mobile est alors utilisée comme clé digitale pour ouvrir le véhicule. Cette solution permet notamment de mettre des véhicules à disposition des clients sans agences à proximité. L’objectif étant de réduire au maximum le temps entre l’arrivée du client à la gare ou l’aéroport et la prise en main du véhicule.

Toutes ces actions ayant pour but d’améliorer la satisfaction du client.

D’autres solutions complémentaires viennent s’additionner

Certaines agences proposent des solutions complémentaires pour se différencier des autres agences du marché.

Parmi elles, la livraison à domicile de véhicules. Développée par les agences, cette solution permet aux entreprises de se faire livrer un véhicule directement à son bureau ou dans n’importe quel lieu choisi par le professionnel. Ce service s’ouvre également de plus en plus aux particuliers.

Le développement des nouvelles formes de mobilités comme l’autopartage vient compléter l’offre de mobilité proposée aux professionnels. Des services d’autopartage fleurissent partout en France, le service de voiture partagée marguerite à Nantes est d’ailleurs pionnier dans ce domaine. Combinant à la fois digitalisation et nouvelle forme de mobilité, l’autopartage est une solution qui s’inscrit dans l’air du temps.

Les agences de location de voiture cherchent à rendre leurs offres toujours plus attrayantes, la digitalisation est donc une clé essentielle pour atteindre cet objectif. À côté de cela, les agences se mettent également au vert en investissant massivement dans les véhicules électriques, une réponse aux injonctions des clients en matière de véhicules propres.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page