Actualité

Bien analyser l’annonce d’une voiture d’occasion sur internet

Bien qu’il soit encore possible de faire d’excellentes affaires sur le marché de l’occasion automobile, il est également courant de tomber sur des véhicules présentant des vices cachés ou des défauts non détectés au moment de l’achat. Nous faisons le point sur les bons réflexes à prendre pour réduire au minimum les risques d’acquérir un véhicule à l’état douteux. 

Vous envisagez l’achat d’un véhicule d’occasion ? Très bien ! Voyons ensemble les différents points à aborder devant une annonce pour éviter l’arnaque et/ou la cruelle déception. Ce guide vient donc se placer dans un étape de prospection avant achat.

A l’heure d’aujourd’hui, vous êtes de plus en plus nombreux à dénicher votre voiture d’occasion sur internet, via les sites d’annonces, les réseaux sociaux et autres plateformes spécialisées. Une annonce en particulier vous a tapé dans l’œil ? Commencez directement par rechercher des infos sur le vendeur. Particulier, professionnel ? Dans ce dernier cas, commencez simplement par effectuer une recherche de son enseigne afin de collecter d’éventuels avis. Ne les prenez pas en considération comme la bible mais ceux-ci peuvent malgré tout permettre de jauger le sérieux du vendeur. 

Toujours derrière votre ordinateur, tablette ou smartphone, prenez votre temps et analysez correctement les informations présentées. 

Les photos : Vous trouvez des photos faites à la “va vite” et il manque étrangement des photos montrant un flanc droit potentiellement accidenté ? Ce n’est peut-être qu’une fausse alerte, mais pensez tout de même à inspecter cette zone avec beaucoup d’attention lors de la visite. N’hésitez pas à demander d’autres photos afin d’éviter un déplacement inutile.

Les informations : Pour préparer votre inspection physique au mieux, veillez à vous renseigner sur le modèle que vous comptez acheter. Cherchez les maladies courantes, les périodicités d’entretien d’éléments spécifiques (boite à double embrayage, …). Par exemple, le carnet d’entretien d’une Audi A3 de 140.000 kilomètres dotée d’une boîte S Tronic à six rapports devrait être tamponné de deux vidanges de boîte de vitesses (tous les 60.000 km). Il s’agit ici d’une recherche de fond qui devra être réalisée au cas par cas en mêlant de la documentation officielle à des cas d’école, facilement trouvables sur la toile. 

Le prix : Celui-ci est l’élément qui conditionnera presque toujours l’état du véhicule que vous comptez acheter. Analysez la cote du modèle en question et interprétez là selon le niveau d’optionnement, le kilométrage et, dans une moindre mesure, l’exclusivité du véhicule. Une voiture moins chère que la côte ne signifie pas forcément qu’il s’agit d’une arnaque, mais veillez à redoubler de prudence au moment de la visite. Dans l’autre sens, acheter une voiture surcotée ne garantit pas une tranquillité d’esprit, même si le risque est généralement moindre.

Le descriptif : En général, un vendeur droit dans ses bottes aura tendance à rédiger une annonce complète, bardée de photos et d’informations. Une liste exhaustive des options est souhaitée; méfiez vous par exemple des “full option” et autres termes vendeurs. 

Et voilà. Avec ces quelques conseils, vous devriez être en mesure de faire un tri parmi vos annonces retenues. Ce guide n’a pour vocation que de dégrossir la recherche en ligne d’un véhicule d’occasion. Pour en savoir plus sur l’achat “physique”, nous vous donnons rendez-vous sur le site de notre partenaire. Découvrez cette vidéo sur la vérification d’une voiture d’occasion.

S'abonner
Source
Contenu sponsorisé
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page