Ne vous précipites pas trop vite chez le banquier, cette GT12 Roadster n’est pas pour tout le monde. Aston Martin a confié la demande particulière d’un client à son département « Q » chargé de la personnalisation des véhicules. En ressort une version découverte de la pistarde GT12.

Notre site ne tire des profits que de la publicité, en échange d'un contenu de qualité et entièrement gratuit. Aidez-nous à évoluer en désactivant votre bloqueur de publicités pour notre site.

Comme le coupé, limité à 100 exemplaires tous sold-out depuis un an, la GT12 Roadster loge le grand V12 Aston Martin sous son capot de « petite Aston ». Bien connu pour son chant, cet authentique bloc atmosphérique aura de quoi ravir les tympans de son heureux propriétaire. Identique au coupé, la GT12 Roadster est propulsée par 600ch et une boite robotisée 7 rapports Sprotshift III. De quoi lui permettre des performances dignes de son rang de pistarde.

Pistarde c’était pour la GT12 coupé. Permettons-nous d’émettre des doutes quand à l’unique GT12 Roadster et l’usage que son propriétaire en fera. Sans doute plus des balades musclées cheveux au vent. La recette semble parfaite car la GT12 Roadster bénéficie du même traitement que le coupé. Résultat : 100kg de moins qu’une V12 Vantage S Roadster. Ce qui reste quand même plus lourd que les 1565kg du coupé. Pour palier au désavantage en faveur du roadster, les ingénieurs d’Aston Martin ont développé un setup de suspension unique. Sans doute plus ferme que celui des coupés. Un aspect qui rend le roadster encore plus unique, alors que déjà il s’agit d’un « one-off ». Comprenez, un modèle unique au monde.

La belle anglaise jouera les stars ce weekend sur la pelouse de Goodwood à l’occasion du Festival of Speed. Espérons qu’elle fasse un sprint sur la réputée Hill Climb, mais sans rencontrer les ballots de pailles qui la borde.