Actualité

Europe : Les filtres à particules bientôt sur les moteurs à essence?

Les normes anti-pollution ne cessent de durcir au fil des ans. Déjà fort critiqués sur les diesels, les filtres à particules devraient équiper les moteurs à essence dans les années à venir.

Les moteurs diesel n’auront bientôt plus l’apanage du filtre à particules. En effet, la commission européenne vient de décider de baisser une fois de plus les taux autorisé d’émission de particules des véhicules automobiles. Ce seuil est cette foi-ci tellement bas, que certains constructeurs n’auront d’autre choix que d’équiper leurs moteurs essences de ces fameux filtres.

Cette nouvelle norme ne s’appliquera à toutes les voitures neuves qu’à partir de septembre 2018. Entre temps, le niveau de particules émises par les nouvelles voitures à motorisation essence sera modifié à compter de septembre 2017

L’Europe sous pression

Le scandale du dieselgate est bien entendu au cœur de ces nouvelles mesures.
Les constructeurs auront eu beau essayer de convaincre à Bruxelles la commission technique en charge de la décision finale de ne pas appliquer ces filtres sur les moteurs essence, ceux-ci n’auront finalement pas voulu l’entendre de cette oreille.
L’Europe fait face aux pressions exercées par les ONG environnementales à l’origine du scandale soulevé sur l’affaire VW. Inutile de préciser qu’un accord entre les constructeurs et la commission européenne, afin de revoir à la baisse les normes anti-pollution, aurait été mal vu et hautement médiatisé.

S'abonner
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer