Aston Martin a été contraint de rappeler toutes ses DB11 qui ont été vendues depuis son lancement en 2015.

Aston Martin doit rappeler immédiatement toutes ses DB11, soit 3.783 unités. La raison de cette campagne de rappel concerne une anomalie détectée dans la colonne de direction, qui pourrait déclencher les airbags sans aucune raison.

Même si aucun client n’a encore signalé ce type d’incident, Aston Martin, qui se fournit chez Daimler pour ces composants, a préféré jouer la sécurité en rappelant préventivement toutes les DB11 en circulation.

Pour rappel, le groupe Daimler avait déjà dû rappeler plus d’un million de véhicules pour un problème similaire. Le rappel avait concerné des Mercedes Classe A, B, C et E produites entre novembre 2011 et juillet 2017.